Téléchargez notre application Ligue 2

Dunkerque – Romain Revelli : « Dans la situation où on est, un match c’est 95 minutes : c’est pas une mi-temps sur deux»

Actualités

Le chemin vers le maintien est encore long pour Dunkerque. Après une bonne période au mois de février, les Maritimes retombent dans leur travers : quatre défaites lors des cinq derniers matches et retour à la 19e place. Battue à Caen (1-2) lors de la 31e journée de Ligue 2, la formation de Romain Revelli doit rapidement retrouver une série positive. Le coach nordiste était en conférence de presse à l’issue de la rencontre.

A lire aussi >> Amiens – Philippe Hinschberger sur ses choix forts : « Je voulais montrer qu’il faut respecter l’institution »

« Je suis déçu parce qu’on avait prévu un plan tactique qui, je trouve, a bien marché sur les 30 première minutes où on a vraiment enfermé cette équipe. On était beaucoup plus solide qu’on ne l’est à l’extérieur.  La déception est surtout dans l’aspect offensif. Ce qui était prévu c’était de leur faire plus mal. On a manqué un peu d’agressivité en fin de première mi-temps. Le but nous a sorti un petit peu du match. J’ai beaucoup plus aimé la deuxième mi-temps. Beaucoup plus de verticalité, plus de courses, on récupérait plus haut le ballon. On n’a pas lâché, on a su rivaliser mais dans la situation où on est, un match c’est 95 minutes, c’est pas une mi-temps sur deux […] On a fait des changements assez tôt, il fallait amener quelque chose. Je me suis peut-être trompé sur ma compo de départ. Des joueurs qui ont un statut, qui revenaient de blessures et que j’ai voulu aligner ont manqué d’agressivité. J’ai voulu réinjecter un peu de jeunesse, un peu de folie.  On a eu plus de situations même si ça n’a pas suffi pour égaliser. C’est dommage de mettre toute cette discipline pour donner deux buts qui peuvent être évitables. Le maintien, il faut le jouer positivement, il ne faut pas avoir peur. »

Source : France Bleu Normandie

Crédit photo ©Federico Pestellini/Imago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications