Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 1 (J29) : Bordeaux sombre, Angers interrompt sa chute libre : le baromètre du maintien

Actualités

Neuf matchs, neuf finales pour se sauver. A la trêve internationale, Metz et Bordeaux sont toujours relégables et de plus en plus inquiétants, lentement mais sûrement décrochés par le barragiste, Saint-Etienne (18e). Le week-end a été globalement difficile pour les équipes du bas de tableau de Ligue 1.

A lire aussi >> Sochaux – Omar Daf : « J’ai des joueurs investis et engagés qui donnent le maximum »

Metz, Bordeaux : deux teintes de catastrophe

Sans victoire depuis le 16 janvier, le FC Metz a touché le fond à Rennes dimanche en s’inclinant 6-1 avec notamment un triplé de Serhou Guirassy. « C’est le premier match où on explose. Sur ce match, on n’a pas le niveau. En terme d’investissement, ça n’a pas été. On doit faire les bons constats. On doit assumer, 6-1, c’est sale », concédait l’entraîneur-adjoint Benoît Tavenot en conférence de presse à l’issue du match. Le coach principal, Frédéric Antonetti, purge toujours sa suspension de banc de touche après son altercation avec Sylvain Armand. Le coordinateur sportif de Lille s’est d’ailleurs encore « illustré » dans les couloir du stade Louis-Fonteneau (Nantes), samedi.

Du côté des Girondins de Bordeaux, l’ambiance de naufrage a pris une nouvelle dimension dimanche après-midi avec la défaite à domicile contre Montpellier (0-2). Les Girondins ont d’abord concédé les deux buts dans les 16 premières minutes, avant de rater un penalty (Elis, 42e minute). Pire encore, les hommes de David Guion ont disputé l’intégralité de la seconde période à 11 contre neuf après les exclusions des Héraultais Cozza et Ristic… sans réussir à marquer malgré 27 tirs après la pause.

Sur le plan extra-sportif, pas plus de réjouissances. Dès la mi-temps ont point les signes d’une ambiance délétère : de retour de blessure, le gardien Benoît Costil a été pris à parti par le Virage Sud du Matmut Atlantique puis a semblé reprocher aux supporters du FCGB, par un geste évocateur, d’être «vendus » à la direction du président Gérard Lopez.

Plus tard dans la soirée, la famille girondine a continué de se déchirer. Le club de supporter Ultramarines 1987 accusant Benoît Costil de racisme, ainsi que Laurent Koscielny, écarté de l’équipe depuis janvier.

Statu quo pour les Verts et l’ESTAC

18e, l’AS Saint-Etienne recevait Troyes (15e) en ouverture de la 29e journée, vendredi. La seule confrontation directe du bas de tableau de la semaine a accouché d’un match nul (1-1) Boudebouz répondant à Mothiba. Les deux équipes resteront invaincus au mois de mars. Après la trêve, les Verts devront négocier la réception de Marseille à Geoffroy-Guichard tandis que Troyes accueillera Reims. A la 16e place, Lorient prend un bon point à domicile contre le 5e Strasbourg (0-0) et prépare un périlleux déplacement sur la pelouse du Paris Saint-Germain.

Clermont, Angers : histoires de gardiens

A Lens, Clermont avait pris le match par le bon bout en ouvrant le score par Rashani au bout de 9 minutes. Malheureusement pour les Auvergnats, c’était le jour ou les Sangs & or avaient décidé de retrouver leur inspiration offensive. Le gardien du CF63, Ouparine Djoco, en a particulièrement fait les frais sur le deuxième but artésien, piégé par Florian Sotoca qui s’était glissé dans son dos. A voir ici.

Du côté d’Angers, Gérald Baticle a finalement arrêté les frais avec un Danijel Petkovic en perdition dans les buts ces dernières semaines. Exit le gardien monténégrin et place à Anthony Mandrea pour sa première apparition dans l’élite à 25 ans. Troisième choix en début de saison, ce dernier signe une clean-sheet contre Brest (1-0), en ayant été assez peu sollicité par la formation finistérienne (deux tirs cadrés). Le SCO regagne enfin après une série de sept défaites consécutives et se redonne un peu de marge, à la 14e place.

Photo ©Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications