Téléchargez notre application Ligue 2

Nancy – Albert Cartier : « Je dis ce que je crois et je crois ce que je fais »

Actualités

La parenthèse glorieuse contre le Paris FC (3-0) s’est déjà refermée pour l’AS Nancy Lorraine. Le 20e et dernier de Ligue 2 a retrouvé le goût de l’ordinaire ce samedi lors de la 30e journée en s’inclinant à Guingamp (1-3). Le club lorrain, toujours à huit points de la place de barragiste, est retombé dans ses classiques travers défensifs, notamment en concédant deux buts sur coups de pied arrêté. L’entraîneur de l’ASNL, Albert Cartier, a livré sa réaction à France Bleu Sud Lorraine en fin de rencontre.

A lire aussi >> Ligue 2 (30e journée) – Le Paris FC cale encore, Ajaccio et Sochaux en profitent, Niort et Valenciennes gagnent enfin !

« On a fait une première mi-temps avec trop de déchet technique. C’est insuffisant : on n’est pas au niveau de la Ligue 2. On n’est pas au niveau du foot, on n’est pas dans le tempo. Face à un équipe face à laquelle on n’avait pas besoin de mettre un engagement exacerbé pour exister, on avait besoin de jouer au foot et de mettre un peu plus de vitesse et de lucidité. On n’a pas existé techniquement. On n’était pas invité. On  a voulu jouer simple mais on a été simpliste. (En seconde période), c’est plus l’En Avant Guingamp qui a géré son avantage que nous qui sommes revenus dans le match. »

Sur la rechute après le match contre Paris : « On n’a pas la capacité à tenir 2, 3, 5, 6 matchs. On ne sait pas faire. On ne peut pas le faire. C’est de l’exigence : recommencer sans cesse, vouloir gagner toujours. Ne rien donner, ne rien céder. Il faut jouer avec un état d’esprit où tu ne donnes rien à l’adversaire. Tu ne donnes aucun ballon gratuit. On prend le premier but sur corner mais on peut en avoir déjà deux avant. Une fois, deux fois, on passe à côté : on est mis sous pression assez vite dans cette entame de match. »

Sur la prestation de Nathan Trott : « Par rapport au dernier match, par rapport à l’équipe, on n’a pas pris de but, on gagne 3-0. C’est une performance, tout le monde l’avait reconnu. Lui aussi était dans cette performance là. Moi, je dis toujours que la société… Non, la société c’est fini, je n’y crois plus à la société qui avance avec le mérite et la compétition. Mais une équipe de foot, ça doit avancer par le mérite et la compétition. La société, ça fait bien longtemps qu’elle n’avance plus avec ça. Il faut laisser ça aux mecs qui parlent en ce moment parce qu’il y a les élections. Si Nathan, tu gagnes 3-0 et que tu lui dis « Salut, tu repars sur le banc», je vais à l’encontre de ce que je dis. Je dis ce que je crois et je crois ce que je fais. J’ai cru en ce que je faisais et je me suis trompé aussi. Je n’étais pas au niveau non plus.  Eux (les joueurs) n’étaient pas au niveau technique. Moi, je n’étais pas au niveau stratégique certainement. »

Photo ©Dave Winter/FEP/Icon Sport

Vos commentaires :

  1. On le sait depuis longtemps !!!!! TROTT GARDIEN EN BOIS, COMME TOUS LES AUTRES……. BRAVO TU VIENS DE LE DÉCOUVRIR ??????? EST NOS DIRIGEANTS ? ENFIN LA MESSE est dite DEPUIS LONGTEMPS. DÉGOÛTÉ!!!!!!!

  2. —-“coach”- Quelque soit votre choix de la stratégie ou le plan de jeu pour ce match important seul la défaillance collective des joueurs je pense en est la cause. Ils ne possèdent pas cette qualité qui est la “Niaque” pour la gagne. Ils se reposent sur leur acquit statutaire et adviendra ce qui arrivera sans orgueil et amour propre. Vos commentaires sont très pertinents et ne peuvent être contestés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications