Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (30e journée) – Le Paris FC cale encore, Ajaccio et Sochaux en profitent, Niort et Valenciennes gagnent enfin !

Championnat

Le faux-pas d’Auxerre n’a pas beaucoup profité au Paris FC, qui concède un match nul contre Pau. A l’inverse, Sochaux et Ajaccio s’imposent à la maison et reprennent leur marche en avant. Dunkerque et QRM coulent alors que Niort gagne son premier match depuis 8 journées !

A lire aussi >>  Ligue 2 – Les résumés vidéo de Auxerre-Toulouse (1-2) et de Le Havre-Caen (2-4)

Le Paris FC n’a pas su se relever contre Pau, qui a bien failli ouvrir le score à la 55e minute. El-Melali tente sa chance après un crochet, bat le gardien mais pas Chergui qui était arrivé sur sa ligne et dégage de la tête. Dans un temps fort, les Palois poussent et Romain Armand est à la réception d’un centre de Koffi. L’attaquant n’a plus qu’à finir pour permettre à Pau de prendre l’avantage. Mais les Parisiens ont profité d’une main dans la surface et d’un penalty pour égaliser grâce à Boutaïb (1-1). Les deux équipes se quittent dos à dos, Paris n’est pas en grande forme avant le sprint final. Ajaccio a dû attendre la seconde période pour débloquer la situation contre Nîmes, qui s’est déplacé avec très peu d’attaquants en Corse. Après de nombreuses tentatives en début de match, Qazim Laçi frappe à l’entrée de la surface et surprend Dias pour ouvrir le score avant l’heure de jeu. L’ACA et Krasso poussent mais ne peuvent marquer le second but. Une courte victoire ajaccienne (1-0), comme d’habitude, qui rapproche l’ACA de la Ligue 1 grâce aux résultats d’Auxerre et du Paris FC.

Le classement de la Ligue 2 ici

Sochaux a profité de la défaite d’Auxerre cet après-midi, et pour une fois s’est mis très tôt dans le bain contre Rodez. Gaëtan Weissbeck est aux manettes et profite d’un espace dans l’axe de la défense du RAF pour servir Kalulu, qui finit astucieusement d’un ballon piqué. Ndiaye permet aux Lionceaux de doubler leur avantage après la demi-heure de jeu, dans un match plutôt très bien maîtrisé par le FCSM (2-0). Guingamp n’a pas non plus perdu de temps contre Nancy, 20e du championnat. Baptiste Roux sur corner s’élève plus haut que tout le monde et donne l’avantage à En Avant, avant que M’Changama ne retrouve le chemin du but sur un très joli coup-franc direct avant la pause. Le numéro 10 marque le troisième sur un centre de Livolant, alors que toute la défense nancéienne avait déserté la surface. Le but de Saliou Ciss ne sera qu’une petite consolation pour l’ASNL (3-1).

En bas de tableau, Grenoble a su patienter et a accueilli avec joie le but d’Anani contre Bastia, après le break. Un seul but ne suffit pas pour le GF38, car Bastia égalise par l’intermédiaire de Le Cardinal peu de temps après. Personne ne s’éloigne vraiment de la zone de relégation, mais ce résultat est meilleur pour les Corses que pour les Isérois (1-1). Du côté de Dunkerque, c’est Valenciennes qui a vite pris les devants au tableau d’affichage. Linguet surgit au second poteau sur un coup franc indirect de Julien Masson et offre l’avantage à son équipe dans un derby du Nord si important pour le maintien. Le contrôle et la frappe somptueuse d’Adama Niane en se retournant permettent aux Maritimes de revenir dans la partie, avant que Boutoutaou ne fasse exploser le parcage visiteur. Il contrôle le ballon en l’air et tire entre les jambes du défenseur face à lui pour offrir les trois points à VA (1-2).

Amiens et Dijon s’affrontaient pour un duel du milieu de tableau. Un match très fermé pendant longtemps : peu de frappes ont été tentées en première mi-temps, c’est dans la seconde que tout se débloque. Badji frappe la barre de Baptiste Reynet quelques instants avant le but de Bamba d’une frappe croisée du gauche à la 70e minute. Un but gag est concédé en fin de match par Dossevi, de la poitrine dans son propre camp et réduit à néant les efforts d’Amiens (1-1). Niort renoue avec la victoire pour la première fois depuis huit matchs grâce à Sissoko contre QRM ! L’attaquant des Chamois marque les deux but d’un succès tant attendu, qui permettra peut-être au club des Deux-Sèvres de finir la saison un peu plus tranquillement. Il peut remercier Boutobba, décisif sur le second but de son équipe (2-0). De son côté, Quevilly-Rouen finit à 10 après l’exclusion de Sangaré, et montre beaucoup de signes de faiblesse tout en s’enfonçant dans les dernières places.

Les scores :

Paris FC 1-1 Pau (Boutaïb / Armand)
Ajaccio 1-0 Nîmes (Nouri)
Sochaux 2-0 Rodez (Kalulu, Ndiaye)
Amiens 1-1 Dijon (Bamba / Dossevi c.s.c)
Guingamp 3-1 Nancy (Roux, M’Changama x2 / Ciss)
Niort 2-0 QRM (Sissoko x2)
Grenoble 1-1 Bastia (Anani / Le Cardinal)
Dunkerque 1-2 Valenciennes (Niane / Linguet, Boutoutaou)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications