Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (30e journée) – Auxerre se saborde face à Toulouse, Caen gâche la fête du Havre !

Championnat

Le choc de la 30e journée de Ligue 2 a tourné à l’avantage de Toulouse ce samedi sur la pelouse d’Auxerre (1-2). L’homme clé Branco Van den Boomen a inscrit un doublé alors que l’AJA n’a pas su gérer ses émotions, mais n’a rien lâché à 10 contre 11 pour faire passer des frissons au leader. Dans l’autre match de 15 heures, Caen est venu gâché la fête des 150 ans du Havre AC avec une victoire précieuse à Océane qui rapproche grandement Malherbe du maintien (2-4).

Le classement de la Ligue 2 ici

Auxerre se saborde, Toulouse dit Branco

Toulouse vient de frapper un grand coup dans la course à la Ligue 1 ! Le leader a placé un pied dans l’ascenseur avec cette victoire à Auxerre ce samedi (1-2). Tout s’est débloqué à la demi-heure de jeu dans ce choc comme prévu très agréable à suivre devant des tribunes de l’Abbé-Deschamps bien garnies. Après une barre de Rouault de la tête sur phase arrêtée (26e), Donovan Léon tentait sur un autre coup-franc de soulager sa défense. Mais, loin de son but, le portier manquait sa sortie et venait heurter Spierings. Le penalty était transformé par le maestro Branco Van den Boomen (0-1, 33e), son 11e but de la saison. Onze, et bientôt même douze pour le Néerlandais.

Servi en profondeur par Rouault, le Batave enchaînait un contrôle-frappe digne d’un pur numéro 9 pour doubler la mise juste avant le repos (0-2, 43e). Entre temps, l’AJA avait perdu ses nerfs et Gaëtan Charbonnier avait vu rouge direct pour un geste de frustration sur Spierings (36e). Réduits à 10 et menés de deux buts, les Icaunais ne lâchaient pas mais la mission était trop difficile. Pourtant, Dugimont d’une frappe lointaine splendide venait relancer le suspense (1-2, 70e). Un poil trop tard pour parvenir à recoller au score alors que Toulouse réalisait vraiment une mauvaise seconde période, à l’image de la blessure impressionnante entre Rouault et Nicolaisen dans les airs… Fin de série après 5 victoires pour l’AJA, une défaite qui place le club icaunais à neuf points (voire 10 avec la différence de buts) derrière son adversaire du jour.

Le Havre : jour de fête et défaite

La fête pour les 150 ans ne s’est pas déroulée exactement comme prévue pour Le Havre. Le grand tifo déchiré en tribune en avant-match annonçait malheureusement une après-midi pas aussi belle que prévue dans un stade Océane à l’énorme affluence pour l’occasion. Intenable depuis quelques semaines, c’est Nuno Da Costa qui venait poser une clim’ de la tête sur corner pour permettre à Caen de prendre les devants (0-1, 38e). Un premier coup dur pour le HAC, suivi d’un second quelques minutes plus tard avec la sortie du gardien Fofana, touché par une béquille. Juste avant le repos, le HAC frôlait même la correctionnelle avec un poteau touché par Mendy devant Gorgelin.

Mais en seconde période, les hommes de Paul Le Guen allaient avoir la bonne réaction. A peine entré en jeu, Jamal Thiaré venait couper un bon centre à bout portant avec l’aide du poteau pour égaliser (1-1, 71e) dans un derby engagé (7 cartons jaunes distribués). Malheureusement pour Le Havre, le jeune Nseke voyait rouge et concédait un penalty sur Vandermersch. Sans trembler, Jessy Deminguet le transformait  (1-2, 83e). Le buteur se muait ensuite en passeur pour Jeannot, qui reprenait un excellent centre pour sceller le score (1-3, 86e). Sceller le score ? Eh bien non ! Car Abline venait réduire l’écart dans la foulée, servi en retrait face au but (2-3, 88e). Finalement, Gorgelin d’une énorme boulette venait mettre fin à tout suspense sous le pressing de Deminguet auteur d’un doublé (2-4, 93e). Quelle fin de match !

Photo by Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications