Téléchargez notre application Ligue 2

Auxerre – « C’est dommage qu’elle nique la fête », Quentin Bernard dégoupille à la mi-temps contre Toulouse envers l’arbitrage

Championnat

Réagir à chaud n’est pas toujours idéal. Et Quentin Bernard a dit tout le mal qu’il pensait de l’arbitrage de Stéphanie Frappart à la mi-temps du choc contre Toulouse ce samedi lors de la 30e journée de Ligue 2. En première période, le leader a ouvert le score sur penalty après une sortie ratée de Donovan Léon. Par la suite, Gaëtan Charbonnier a été logiquement expulsé pour un coup de pied de frustration sur Stijn Spierings. Deux faits de jeu que ne digérait pas le latéral gauche d’Auxerre au micro de beIN Sports…

A lire aussi >> DIRECT – Auxerre réduit à 10, Caen prend les devants au Havre !

« On en a parlé toute la semaine, on savait que les coups-francs de Van den Boomen sont dangereux donc on avait demandé à Donovan Léon de sortir. Le penalty, c’est un fait de jeu. Je ne sais pas s’il y a péno ou pas, on ne va pas parler du trio magique... Quand des pros sont arbitrés par des amateurs…. Il ne manquerait plus qu’il y ait hors-jeu sur le deuxième but (qui était valable, ndlr) et la collection serait complète. L’expulsion de Gaëtan ? C’est de la frustration, on n’arrive pas à poser notre jeu. L’arbitre est une chose, on a été défaillants, peut-être qu’on respecte un peu trop Toulouse. Charbo, je ne pense pas que ça mérite rouge. Le match se déroule dans une bonne ambiance, il n’y a pas d’enfoirés sur le terrain donc c’est dommage qu’elle nique la fête comme ça mais on la connaît, Mme Frappart est coutumière du fait. »

Photo by Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport

Vos commentaires :

  1. Et pourquoi toujours flinguer l’arbitrage!! Toutes les semaines, l’arbitre est responsable des défaites, certains clubs en faisnt une spécialité. Meme en Coupe d’Europe tout est remis en question. Juste écouter les soits disants responsables du Qataris club et leurs agissements agressifs.. Trop de pleureuses sur les terrains, tout est contesté et bien sur en fonction de la notoriété supposée du joueur il y a tolérance, HELAS

  2. Quentin Bernard a tout à raison. Il n’y aurait pas eu ce carton rouge si la grosse faute précédente sur Charbonnier avait été sifflée….
    Pour un match aussi important, il est dommage de ne pas mettre un arbitrage expérimenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications