Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 1 (J25) : L’exploit de Clermont à Marseille, Troyes s’enfonce : le baromètre du maintien

Actualités

A 13 journées de la fin de la saison, la lutte pour le maintien en Ligue 1 apparaît plus qu’incertaine : les quatre dernières équipes du classement général sont à égalité de points ce lundi. Jusqu’à la 13e place, occupée par Angers, on peut encore s’inquiéter.

A lire aussi >> Ligue 2 – Auxerre maintenu : Jean-Marc Furlan va devoir payer le restaurant à ses joueurs

En progrès

15e de Ligue 1, le Clermont Foot 63 s’est offert un exploit sur la pelouse de Marseille (2-0) dimanche soir en clôture de la 25e journée de Ligue 1. Les Auvergnats ont parfaitement exploité les failles d’une équipe olympienne à la possession stérile en frappant d’abord en contre par Mohamed Bayo (13e) avant que Jim Allevinah, du haut de son mètre 72, ne domine la défense marseillaise de la tête sur un corner. Avec cette troisième victoire en quatre matchs, les hommes de Pascal Gastien comptent six points d’avance sur les équipes relégables.

A la 16e place, Pascal Dupraz, grand rival autoproclamé de Pascal Gastien, poursuit sa remontée avec Saint-Etienne. Les Verts, invaincus depuis quatre journées, n’ont pris qu’un seul point contre Strasbourg (2-2) mais gagnent deux places, s’échappant ainsi de la zone de relégation.

En grand danger

Pour la première de David Guion sur le banc de Bordeaux (20e), les Girondins ont tenu en échec, Monaco, 6e (1-1). Le FCGB a évolué à 11 contre 10 dès la 34e minute et l’exclusion d’Aurélien Tchouaméni mais n’a pu éviter l’égalisation de Marcelo contre son camp.

Vendredi, Metz (19e) ouvrait le bal de la 25e journée contre Lille (0-0) avec presque plus d’animation sur les bancs de touche que sur le terrain (1 tir cadré en 90 minutes, une bagarre générale). Excédé par l’intrusion dans sa zone technique de dirigeants lillois, Frédéric Antonetti semble en être venu aux mains avec Sylvain Armand, coordianteur sportif du LOSC. Le coach lorrain s’expose à une lourde suspension.

Battu à domicile par Montpellier, Lorient tombe à la 18e place, celle du barragiste après sa défaite contre Montpellier (0-1). Les Merlus ont frappé beaucoup plus souvent mais ont subi une leçon d’efficacité administrée par Téji Savanier. Le FCL de Christophe Pélissier affiche la pire attaque du championnat, avec seulement 20 buts inscrits.

La sortie de crise va attendre pour Troyes (17e). Arrivé en début d’année, l’ancien entraîneur de Quevilly-Rouen, Bruno Irlès, ne semble pas avoir convaincu son vestiaire. Sans Gerson Rodrigues, mis à pied, l’ESTAC est allé prendre une deuxième gifle en huit jours en Bretagne : 1-4 à Rennes après la défaite 1-5 à Brest.

A surveiller…

13e avec 29 points, l’Angers SCO possède encore un matelas de sécurité de huit points sur la zone rouge. Néanmoins, les derniers résultats de l’équipe de Gérald Baticle invite à la prudence : quatrième défaite consécutive à Nice (0-1) dimanche.

A la 14e place, Reims s’appuie sur la 7e défense de Ligue 1 pour s’éviter de trop grosses frayeurs. Oscar Garcia devra faire sans un de ses meilleurs éléments pendant les prochaines semaines. Hugo Ekitike (9 buts, 2 passes décisives) est sorti dès la 15e minute du match contre Brest (1-1), touché aux ischios-jambiers.

Crédit Photo ©Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications