Téléchargez notre application Ligue 2

Sochaux – Omar Daf : « Sur le banc, on n’était pas assez armés »

Actualités

Après une victoire au scénario palpitant contre Caen (3-2), Sochaux est retombé dans ses travers, samedi contre Dunkerque (0-0) à savoir le manque d’efficacité offensive. Lors de la 22e journée de Ligue 2, les hommes d’Omar Daf ont dominé sans trouver la solution

A lire aussi >> Sochaux – Omar Daf dévoile le nom de ses modèles

« On a tout tenté pour essayer de gagner ce match. On a eu la mainmise hormis le premier quart d’heure ou cette équipe (Dunkerque) a mis beaucoup d’engagement mais on a répondu présent sur l’impact et dans les duels notamment au niveau des seconds ballons, ce qui nous a permis de poser notre jeu et de commencer à nous procurer des situations.  Mais on a manqué d’efficacité pour pouvoir l’emporter […] Ce qu’on voulait c’était gagner la bataille dans les couloirs, ce qu’on a réussi à faire. Je pense qu’on a centré une vingtaine de fois. On a frappé 15 fois au but mais quand on cadre si peu, c’est difficile de gagner ce genre de rencontres. »

Malgré le retour en forme de Yann Kitala ces dernières semaines, il manque toujours un élément offensif au FCSM. Peut-être s’agira-t-il du retour de Mevlut Erding. En attendant, Omar Daf a déploré le manque de solutions devant : « On a essayé de pousser mais ce qui est dommage, c’est que sur le banc, on était pas assez armés pour pouvoir le gagner. Le seul joueur offensif qu’on avait sur le banc à Lens, c’était Alan Virginius. C’est dommage parce qu’avec un peu plus de profondeur de banc, c’est un match qu’on doit aller chercher dans le dernier quart d’heure. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications