Téléchargez notre application Ligue 2

Ajaccio – Christian Leca sur les mesures sanitaires : « Cela va nous handicaper financièrement »

Championnat

Avec les mesures sanitaires prises par le gouvernement français pour tenter d’endiguer la vague épidémique du coronavirus, les stades de football, y compris en Ligue 2, devront désormais instaurer une jauge de 5 000 spectateurs maximum et respecter une interdiction de vendre des aliments et boissons, jusqu’au 23 janvier inclus. Pour les clubs, cela a un coût, celui du manque à gagner. Le président du leader Ajaccio, Christian Leca, s’est exprimé sur RMC pour évoquer ces mesures, tout en disant que c’est un moindre mal.

A lire aussi >> Ligue 2 – Benjamin Leroy (Ajaccio) élu joueur du mois de novembre-décembre sur MaLigue2 !

« Je pense qu’on s’en tire bien, parce qu’on aurait pu avoir un huis clos total sur tous les sports de plein air. C’est sûr que ça va nous embêter, surtout le fait de ne pas distribuer d’aliments ni de boissons dans les espaces VIP, les buvettesCela va nous handicaper financièrement, mais bon. Compte tenu de la situation sanitaire, moi j’estime qu’on s’en tire pas trop mal. C’est sûr qu’en Ligue 2, la jauge à 5 000 c’est moins grave qu’en Ligue 1. La fréquentation moyenne des stades en Ligue 2 varie entre 2 500 et 7 000 ou 8 000, la jauge sera moins contraignante qu’à Lille, Paris, Lyon, Marseille, etc. Je pense que c’est un moindre mal. »

Un moindre mal

« A Bastia, chez notre collègues du Nord, ils tournent à 8 000 spectateurs de moyenne. L’impact sera moins important en Ligue 2 mais il existe quand même, surtout sur les recettes annexes. Après, c’est une mesure qui est limitée dans le temps si j’ai bien compris. Trois semaines, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et du virus Omicron. »

Lorsqu’il lui a été demandé des informations sur la compensation financière pour les clubs de L1 et L2, le président Leca a répondu : « J’étais en communication avec mon collègue Pierre Ferracci (président du Paris FC, ndlr), vous vous doutez bien, sur un autre sujet, et on va réunir les présidents du collège de Ligue 2 la première semaine de janvier pour parler de ça, et d’autres choses. »

Crédit photo : Baptiste Fernandez/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications