Téléchargez notre application Ligue 2

Auxerre – Jean-Marc Furlan : « J’ai très mal accueilli la suspension de Théo Pellenard »

Championnat

L’AJ Auxerre va devoir recomposer sa charnière centrale. Alors que le duo Jubal-Pellenard avait disputé l’intégralité des rencontres jusqu’à présent, ce dernier manquera huit matchs de compétition pour une suspension infligée par la commission de discipline après avoir provoqué involontairement la grave blessure de Mehdi Chahiri contre Caen (2-2). De plus, Gautier Lloris ne sera pas disponible non plus car touché musculairement. C’est donc Alexandre Coeff qui devrait être titulari sé ce samedi à Dunkerque (19h) dans le cadre de la 18e journée de Ligue 2. Avant cette rencontre, Jean-Marc Furlan s’est exprimé en conférence de presse, et a du mal à accepter la lourde suspension de son joueur.

« J’ai très mal accueilli la suspension de Théo Pellenard. Il n’y avait aucune intention de faire mal. Stéphane Moulin (sa réaction est à retrouver ici) l’a très bien dit. C’est totalement involontaire. Et cette sanction est incohérente. En fonction des barèmes, ça peut aller jusqu’à 15 matches. Mais quand c’est un accident comme ça… Le rapport d’arbitrage est lourd. Alors que sur le moment, l’arbitre comprend bien qu’il n’y a pas d’intention. En plus de ça, Lloris  est à nouveau blessé. On est encore à poil. Défensivement, c’est un peu tendu. Rémy Dugimont est également out. Il y a un manque de concurrence depuis cinq, six mois, par rapport à la faiblesse de l’effectif. En ce qui concerne Pellenard, on l’accompagne. Il a été effondré pendant quatre ou cinq jours. Il a envie de faire appel. Le problème, c’est que l’appel, c’est avec la FFF. Et eux, ils regardent le règlement. Il faut recomposer une charnière. Je comptais beaucoup sur Lloris, mais il s’est claqué…Il faut s’adapter. Ce n’est pas comme si on était dans le dur, même si ça fait un moment qu’on est dénudés, pour être poli. Il y a un manque de concurrence. »

© Photo Federico Pestellini/Panoramic/Imago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications