Téléchargez notre application Ligue 2

Le Havre – Victor Lekhal : « La montée ? Pour l’instant, on ne se met pas de pression par rapport à cela »

Championnat

Six équipes se dégagent en haut de tableau de Ligue 2 à l’issue de la 17e journée et se tiennent seulement en quatre points entre le leader, Toulouse, et le 6e, Le Havre. Après une saison dernière difficile, le HAC retrouve des couleurs et veut avoir de nouveau un rôle à jouer dans la lutte pour la montée. Invité de l’émission Le Débrief sur Radio VFM et Foot Normand, le capitaine Victor Lekhal évoque la situation actuelle et le prochain rendez-vous particulier contre Ajaccio à venir ce samedi (15h) en ouverture de la J18.

A lire aussi >> Le Havre – Paul Le Guen : « Cela me plaît de rester au contact des belles équipes »

« Les barrages d’accession ? Pour l’instant, on prend match après match. On sort d’une saison très compliquée. On sait d’où on vient, il n’y a pas besoin de s’enflammer, on reste humbles. Le groupe sait ce qu’il a à faire. Aujourd’hui, on est en haut, on est ambitieux et on essaie d’y rester en gagnant chaque match pour prétendre à plus. Mais pour l’instant, on ne se met pas de pression par rapport à cela, on continue de bosser avec un groupe assez jeune qui a vraiment envie de progresser. L’objectif est là pour l’instant. J’ai connu le HAC en L1 quand j’étais jeune, ça fait rêver. Faire partie de ce projet, c’est incroyable. Chaque jour de la semaine, on travaille pour cela, j’espère qu’on y arrivera cette année.

HAC-Ajaccio, toujours particulier

On fait en sorte que chaque match soit une belle affiche. On a quatre matchs contre quatre équipes devant nous qui arrivent. On se prépare au mieux, ça va être excitant. On a hâte, il faudra répondre présent. L’AC Ajaccio ? C’est toujours particulier, surtout pour ceux qui ont joué les barrages (en 2018). On n’est plus beaucoup mais cela reste dans les têtes. C’était un moment compliqué dans nos carrières. On a été un peu victimes d’injustice. On ne peut pas non plus s’éparpiller, cela reste un match à trois points. On veut gagner et finir cette année civile en trombe. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications