Téléchargez notre application Ligue 2

Le Havre – Humiliation en Coupe, investissement du groupe, mercato… les mots de Paul Le Guen

Championnat

Comme Grenoble, Le Havre a vécu un week-end difficile en Coupe de France en chutant chez le club amateur de Chauvigny (N3) aux tirs au but après un match nul et vierge. L’entraîneur Paul Le Guen attend donc forcément une grosse réaction sur la pelouse du GF38 ce vendredi (21h) dans le cadre de la 17e journée de Ligue 2. Avant cette rencontre, le coach s’est exprimé en conférence de presse, et a aussi rapidement évoqué le mercato hivernal à venir.

A lire aussi >> Le Havre – Paul Le Guen compare la technique de Quentin Cornette sur coup-franc à celle de Juninho

« La défaite en Coupe, ça a été humiliant, extrêmement douloureux. J’espère que les joueurs le vivent aussi mal que le staff. Je nous en veux d’avoir été maladroits, d’avoir été incapables de marquer ce but. Mais les joueurs étaient engagés, on avait pris le match par le bon bout. Je n’ai aucun reproche à leur faire à ce niveau-là. Il y a un côté inexcusable de se faire sortir par une N3 alors qu’on maîtrise les choses… Je comprends les critiques et l’incompréhension. Je défends malgré tout l’investissement des joueurs. C’était un match de handball, on a tourné, on a essayé de trouver les solutions… J’ai dit aux joueurs qu’on avait l’interdiction de faillir dans l’engagement. Là, ce n’était pas ça. Qu’on nous tape dessus, je comprends car on a été maladroits. Mais on a des séquelles physiques, sur un terrain difficile… Maintenant, il faut rebondir. Les gens seraient prêts à nous excuser si il y a rebond. Il ne faut surtout pas faillir dans l’engagement, il ne faut pas que cette élimination laisse des séquelles. Il y a beaucoup d’absents mais ça doit être un motif d’union sacrée pour maintenir la consistance depuis le début de saison. J’aime bien l’état d’esprit du groupe, c’est ce qui me donne espoir. On a très envie de rester dans le haut du classement, on a une revanche à prendre par rapport au résultat du week-end dernier. J’ai senti des joueurs vexés, et je l’étais aussi. Un renfort au mercato ? On y réfléchit, ce n’est pas impossible. On va voir comment la blessure de Jamal Thiaré évolue. On observe des matchs, on maintient des contacts. On essaie d’être prêts le jour où on en aurait besoin. On y travaille mais je ne sais pas si on va le faire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications