Téléchargez notre application Ligue 2

Le début de saison, le mercato, les ambitions, la réussite de Benrahou… Entretien ML2 avec Pascal Plancque (Nîmes)

Championnat

Malgré un été un peu agité à Nîmes, les premiers résultats ont rassuré les supporters des Crocos. Avec trois victoires et trois matchs nuls, les joueurs de Pascal Plancque sont bien lancés dans cette saison 2021-2022 de Ligue 2 après une relégation à digérer. Pendant la trêve internationale et avant le retour du championnat, le coach gardois a accordé un entretien à MaLigue2 pour parler terrain, mercato et ambitions.

Photo : FEP / Panoramic / Imago.

MaLigue2 : Pascal, auriez-vous imaginé avoir ces 12 points après six journées quand on connaît l’intersaison vécue par le club et les quelques incertitudes qui entouraient Nîmes sur le terrain et en-dehors avant la reprise ?

Pascal Plancque : Moi, perso, je n’étais pas pessimiste à l’extrême. Je voyais bien que la situation était compliquée mais de toute façon, gérer une descente n’est jamais évident. On a repris l’entraînement avec peu de joueurs, et beaucoup étaient désireux de quitter le club. Il n’y avait pas beaucoup de joie, de dynamisme, d’enthousiasme. Il a fallu gérer tout cela, s’adapter. Forcément, on n’était pas tous les jours confiants car c’était parfois difficile de mettre en place une vraie dynamique de groupe. Mais à côté de cela, on a toujours eu des séances de qualité, et c’est ce qui nous permettait d’être malgré tout confiant. On n’était pas surpris de la situation, on savait que ce serait comme ça donc cela nous a permis de tempérer et de nous adapter plus facilement. On savait qu’on aurait un groupe compétent et qualitatif. Encore une fois, c’est surtout le contenu des séances qui nous a permis de ne pas tomber dans la sinistrose.

Le premier match positif à Bastia (1-1) vous a rassuré au moment de passer au révélateur de la compétition ?

Cela a confirmé ce qu’on voyait lors des séances. Un groupe investi, déterminé, même si nous n’étions pas nombreux. On avait fait des matchs amicaux corrects. Le fait d’être plongé directement dans le bain dans un contexte particulier comme peut l’être un premier match de Bastia devant son public pour son retour dans le monde professionnel depuis très longtemps, cela nous a amené à arriver en Corse avec beaucoup d’humilité mais aussi avec de la concentration. On avait la volonté de ne pas se laisser impressionner et de montrer une belle image.

On a l’ambition de montrer davantage sur le plan offensif

Le 4-1-4-1 a apporté de belles garanties défensives sur le début de saison avec seulement deux buts encaissés. La prochaine étape est de franchir un palier sur l’aspect offensif, notamment à la maison où vous restez sur deux 0-0 ?

Effectivement, c’est une question d’équilibre. Pour exister dans un championnat, il faut réussir à être solide. On a eu également quelques problèmes d’effectifs, avec un seul attaquant disponible sur certains matchs. Pour changer de système c’était compliqué, pour lancer des alternatives en cours de match aussi car je n’avais pas les joueurs sur le banc pour cela. On a retrouvé un groupe plus consistant car Moussa Koné est rentré, Karim Aribi est revenu. Omarsson va revenir de blessure et Doucouré est là. On aura plus d’options. C’est clair qu’on aspire à être plus flamboyants sur le plan offensif ! Mais ce n’est pas évident. A notre décharge, on a joué quelques matchs à 15h en plein mois d’août contre des blocs hermétiques où il faut de la fraîcheur et de la spontanéité. On cherche à être solides et efficaces offensivement. Pour le moment c’est surtout défensivement que ça marche bien, mais on a l’ambition de montrer davantage sur le plan offensif.

Yassine Benrahou a été élu joueur du mois sur MaLigue2 avec trois buts et quatre passes décisives, quel regard portez-vous sur son début de saison ?

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

S'abonner à MaLigue2 c'est :

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications