Téléchargez notre application Ligue 2

Les clubs les plus actifs, les plus calmes… le bilan du mercato estival en Ligue 2

Mercato

Si des mouvements restent encore possibles à la marge pour tous les clubs de Ligue 2, la fermeture du marché des transferts le 31 août dernier à minuit permet de poser un regard global sur cette période agitée pour les formations de notre championnat. Si des effectifs ont été complètement remaniés pour certains avec énormément de mouvements dans les deux sens, d’autres ont joué la continuité et se sont montrés très calmes. Voici un classement des clubs du plus au moins actif pendant l’été (les retours de prêt ne sont pas considérés comme des recrues, de même que les joueurs qui évoluaient déjà au club la saison précédente et qui reviennent, ndlr).

Photo : FEP / Panoramic / Imago.

Le tableau récapitulatif du mercato est ici

Au niveau des arrivées, Dijon est l’équipe qui a le plus recruté avec pas moins de 12 nouveaux éléments, soit plus d’une équipe entière. La page L1 voulait être tournée par le président Olivier Delcourt, mais pour le moment le traumatisme de cette relégation reste encore ancrée au sein du groupe malgré un vaste turnover. QRM (11) et Nancy (10) ont également beaucoup recruté. A noter que l’ASNL a réussi à faire venir 10 joueurs en étant interdit de recrutement à titre onéreux par la DNCG, une petite prouesse dans ces conditions. Quelques échanges avec le partenaire Ostende ont d’ailleurs fait grincer des dents chez la concurrence qui a alerté la LFP. Reste à ce que ce nouvel assemblage lance enfin sa saison désormais après un départ délicat (1 point).

Le Havre le plus calme, Auxerre et Ajaccio aussi

Au niveau des départs, c’est Caen qui a dégraissé le plus avec pas moins de 18 sorties de son effectif ! Et encore, le prêt de Loup Hervieu à Pétange a visiblement capoté dans les dernières minutes, sinon ce total se porterait à 19 éléments. Malherbe devance Dijon, Toulouse, Guingamp (17 départs) ou encore Rodez (16), Amiens, Nîmes et Nancy (15). Chez les clubs les plus calmes, Le Havre n’a signé que 2 nouveaux joueurs, tout comme l’AC Ajaccio. Le HAC est l’équipe qui a le moins bougé avec seulement 8 mouvements au total. Auxerre (11 mouvements) freiné aussi par la DNCG est resté sur la continuité de la saison dernière avec quelques retouches.

Le classement des clubs des plus actifs aux moins actifs cet été

  1. Dijon : 29 mouvements (12 arrivées, 17 départs)
  2. Toulouse : 25 mouvements (8 arrivées, 17 départs)
  3. Nancy : 25 mouvements (10 arrivées, 15 départs)
  4. Rodez : 25 mouvements (9 arrivées, 16 départs)
  5. Amiens : 24 mouvements (9 arrivées, 15 départs)
  6. Caen : 23 mouvements (5 arrivées, 18 départs)
  7. Guingamp : 23 mouvements (6 arrivées, 17 départs)
  8. Pau : 23 mouvements (9 arrivées, 14 départs)
  9. QRM : 22 mouvements (11 arrivées, 11 départs)
  10. Sochaux : 20 mouvements (6 arrivées, 14 départs)
  11. Nîmes : 19 mouvements (4 arrivées, 15 départs)
  12. Grenoble : 17 mouvements (8 arrivées, 9 départs)
  13. Valenciennes : 17 mouvements (7 arrivées, 10 départs)
  14. Dunkerque : 17 mouvements (8 arrivées, 9 départs)
  15. Niort : 17 mouvements (6 arrivées, 11 départs)
  16. Bastia : 16 mouvements (7 arrivées, 9 départs)
  17. Paris FC : 15 mouvements (5 arrivées, 10 départs)
  18. AC Ajaccio : 11 mouvements (2 arrivées, 9 départs)
  19. Auxerre : 11 mouvements (4 arrivées, 7 départs)
  20. Le Havre : 8 mouvements (2 arrivées, 6 départs).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications