Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Bastia-Nîmes pour lancer la saison, les enjeux du multiplex de la J1

Championnat

La campagne des matchs de préparation est terminée, les derniers réglages ont été effectués dans la semaine… Les équipes s’avancent plus ou moins confiantes selon les cas vers cette toute première échéance de la saison. Ce samedi 24 juillet marque un tournant dans l’histoire de la Ligue 2. Si l’affiche d’ouverture à 15h reste la propriété de beIN Sports et de son excellente équipe éditoriale, le multiplex qui suivra à 19h sera, lui, disponible pour la première fois en clair sur La Chaîne L’Équipe. Présentation de ce premier samedi estampillé L2 !

A lire aussi >> Ligue 2 – Saison 2021-2022 : les favoris de la rédaction

Bastia-Nîmes pour se lancer

La saison dernière, le promu Dunkerque allait taper le relégué Toulouse (0-1) pour la première sensation de la saison au Stadium en ouverture. Cette année, c’est un peu un remake dans le sens où Bastia, champion de N1, vient de grimper d’un étage, tandis que son adversaire Nîmes en descend. Les dynamiques des deux clubs sont diamétralement opposées. Quand le Sporting a conservé son ossature agrémentée de quelques renforts bienvenus, les Crocos en sont encore aux balbutiements de la construction de leur effectif pour cette division.

Malgré tout, le SCB a malheureusement été rattrapé par le Covid-19 en toute fin de préparation alors que tout avait été idéal jusque-là pour Mathieu Chabert et ses hommes. Quatre joueurs manqueront ce premier rendez-vous, et seront surtout à l’isolement 10 jours. De quoi couper l’élan né de la préparation. Mais on l’a vu l’année passée, les équipes diminuées par ce satané virus en ressortent également plus soudées dans la difficulté. Les Nîmois sont prévenus, d’autant que Furini a hâte de s’enflammer pour ce retour dans le monde professionnel !

Les principaux enjeux du multiplex

Le match choc : Grenoble-Paris FC

Une revanche du play-off 1 de la saison dernière ! Grenoble avait terminé la saison 4e, le Paris FC 5e. Sur le papier, les retrouvailles entre ces deux formations s’apparente donc au match choc de ce premier multiplex. Dans les faites, pas mal de choses ont changé pendant l’été, à commencer par les entraîneurs Maurizio Jacobacci d’un côté, et Thierry Laurey de l’autre. Pas d’animosité particulière prévue donc pour ce remake du PO1, surtout que le match est délocalisé… à Gueugnon car la pelouse du Stade des Alpes est encore en travaux. De quoi malheureusement faire perdre un peu de saveur à ce choc, et surtout priver les supporters du GF38 de retrouvailles dans leur stade pour lancer la saison contre un adversaire aussi ambitieux.

Le Allagbético : Valenciennes-Niort

Tout va très vite dans le football. Prêté par le LOSC, le gardien Lucas Chevalier devait débuter la saison comme numéro 1 à Valenciennes. Mais une blessure sérieuse a poussé les dirigeants nordistes à faire appel à Saturnin Allagbé, barré à Dijon par Baptiste Reynet. De fait, l’international béninois affrontera… Niort au Hainaut pour sa grande première à VA. Un joli clin d’oeil du destin pour celui qui a gardé les cages des Chamois pendant plusieurs saisons avant d’aller découvrir l’élite l’an dernier au DFCO.

L’affiche des outsiders : Amiens-Auxerre

Difficile en ce Jour-J de prédire quel classement obtiendront Amiens et Auxerre à l’issue de la saison. Le club picard a choisi de lancer un nouveau cycle avec Philippe Hinschberger mais reste encore un peu en retard dans son mercato, surtout au niveau défensif. De son côté, l’AJA mise sur la continuité avec Jean-Marc Furlan mais peine également à étoffer son équipe, notamment pour trouver le remplaçant de Mickaël Le Bihan. En tout cas, Amiens par son passé récent en L1 et l’AJA pour son côté historique seront deux outsiders attendus de 2021-2022, avec l’ambition de démarrer du bon pied. Quelque chose que n’a plus connu Auxerre depuis… 2017. Depuis, l’AJA reste sur 3 défaites d’affilée lors de la 1ere journée.

Le match des premières : Toulouse-Ajaccio, Le Havre-Guingamp, Caen-Rodez, Pau-Nancy, Dunkerque-QRM

De nombreux coachs vont diriger leur premier match de Ligue 2 avec leur nouvelle équipe, ou leur premier match dans cette division tout court. C’est le cas notamment de Bruno Irles qui reste sur deux accessions consécutives avec Pau puis QRM. Il sera opposé à Romain Revelli qui a pris les rênes de Dunkerque à l’intersaison. Première également pour Philippe Montanier à Toulouse, à la tête d’un projet ambitieux qui doit guider les Violets vers la L1. Pour Stéphane Dumont qui découvre sa première expérience de numéro 1. Pour Stéphane Moulin à Caen qui vient redresser un monument du foot français en péril. Pour l’Allemand Daniel Stendel qui façonne Nancy aux préceptes du contre-pressing intense. Autant de curiosités à découvrir ce soir pendant le multiplex !

Le programme de la journée :

15h : Bastia-Nîmes (beIN Sports)

19h : Multiplex (La Chaîne L’Equipe)
19h : Tous les matchs en intégralité sur les supports numériques de L’Equipe

Amiens-Auxerre
Caen-Rodez
Le Havre-Guingamp
Valenciennes-Niort
Toulouse-Ajaccio
Pau-Nancy
Dunkerque-QRM
Grenoble-Paris FC

Lundi 26 juillet (20h45, beIN Sports)

Dijon-Sochaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications