Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Qui serait repêché en cas de dépôt de bilan ?

Championnat

Le dénouement sportif de la saison, en Ligue 2 comme en Ligue 1, approche à grands pas. Dans le sillage de matchs couperets, de parties où seule la victoire compte, plusieurs clubs vont jouer leur année. Le multi de Ligue 1 ce dimanche soir, les barrages à venir pour Toulouse. Ou encore pour ce qui vient tout juste de se jouer Villefranche, 3e de National, battu par Niort pour une place en L2… Sur le plan extra-sportif, l’exercice 2020/2021 pourrait lui jouer les prolongations, comme chaque année. La DNCG rendra cet été ses décisions concernant l’état financier de tous les clubs. Ainsi, les situations plus que complexes pour Bordeaux et Nîmes (déjà relégué en L2) pourraient amener des équipes à être repêchées en deuxième division ! En remplacement des deux formations, si elles ne passent pas le cut du gendarme financier, encore une fois.

Des cas de figure cependant différents selon que cela soit Bordeaux, sans doute sauvé sportivement, ou Nîmes, qui rejoint la L2, qui sont rétrogradés par la DNCG. Si les Girondins sont sanctionnés, ce serait alors le perdant du barrage entre le 18e de Ligue 1 et Toulouse, barragiste de L2, qui évoluerait en L1. Puis le 19e et le 20e de la Ligue 1. Même chose pour l’étage du dessous, cette fois avec Nîmes, qui descend en Ligue 2. Si la rétrogradation se réalise, ce serait alors Villefranche, barragiste de National, puis Chambly et Châteauroux qui seraient repêchés.

 A lire aussi >>Fin de match de folie pour Niort qui se sauve en Ligue 2, Villefranche reste en N1 !

Selon le règlement de la LFP, accèderaient à la Ligue 2 les équipes suivantes, dans cet ordre de succession :

  1. Villefranche, 3e de National 1 (battu en barrage retour par Niort ce samedi soir (2-0)).
  2.  Chambly, 19e de Ligue 2.
  3. Châteauroux, 20e de Ligue 2.
  4. Le Mans, 4e de National 1.

A nouveau, toutes ces équipes devraient elles aussi satisfaire aux exigences de la DNCG pour être intégrées en deuxième division. Mais si les rétrogradations de Bordeaux ou Nîmes se concrétisaient, Villefranche pourrait tout de même accéder à la Ligue 2. Tout comme les relégués de cette année… La saison se termine, mais l’après-match est loin d’être fini pour les équipes dans la panade financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications