Téléchargez notre application Ligue 2

Barrage retour – La Ligue 2 en passe de perdre (le) Niort…

Championnat

Niort est au bord du gouffre et ne se retient plus au rebord que d’une seule main. Villefranche le toise et ne va pas lui tendre le bras. Car il n’y a qu’une place à décerner en Ligue 2 la saison prochaine pour ces deux-là. En très mauvaise posture après leur défaite du match aller (3-1), les Chamois n’ont aucun le droit à l’erreur ce samedi (20h45) s’il ne veut pas retourner en N1, division quittée pour la dernière fois en 2012.

A force de jouer avec le feu, Niort a fini par se brûler. Depuis plusieurs saisons, sa méforme en deuxième partie de championnat inquiétait. Déjà sauvé sur le fil à la différence de buts l’année passée au moment de l’arrêt des championnats, les Chamois n’ont pas appris de leurs erreurs. Cette fois, le couperet est tombé et c’est le piège du barrage dans lequel s’est englué le club des Deux-Sèvres, pour la première fois relégable… lors de la 38e journée !

A lire aussi >> Niort – Sébastien Desabre : « Ce 3-1 à Villefranche touche notre orgueil et fouette notre motivation »

Comme pressenti, le match aller à Villefranche n’a pas été une partie de rigolade. Entre deux formations aux dynamiques diamétralement opposées, Niort a pourtant fait plutôt bonne figure en première période, basculant même avec l’avantage à la pause grâce au but d’Ibnou Ba. Mais à l’image de sa saison, le CNFC a fini par s’écrouler, dominé dans le jeu par les hommes d’Hervé Della Maggiore en pleine confiance. Désormais, Niort doit s’imposer par deux buts d’écart pour survivre en Ligue 2. Idéalement sans encaisser, ou au grand maximum un seul pion pour accrocher la prolongation. Au-delà, il faudra même trois buts d’écart pour conserver sa place…

Journaliste à La Nouvelle République, Martial Debeaux suit de près les Chamois. Et comme il l’indique dans ses tweets, c’est surtout la partie offensive qui sera compliquée à aller chercher au regard de la saison 2020-2021. Les joueurs de Sébastien Desabre n’ont réalisé que… deux matchs dont le score permettrait d’écarter Villefranche : 3-0 contre Caen et 2-0 contre Ajaccio. Les Niortais n’ont disputé que quatre matchs de championnat en ayant marqué deux buts ou plus… Des statistiques qui peuvent faire froid dans le dos aux supporters avant ce match couperet. En face, le FCVB reste donc sur une série en cours de six victoires d’affilée et n’aura pas l’intention de garer le bus pour préserver son avantage. Niort devra donc forcer la décision, sans trop se découvrir. Deux conditions indispensables à respecter, sous peine de voir la Ligue 2 perdre (le) Niort.

Les compos probables :

CNFC : Braat – Moutachy, Conte, Passi, Yongwa – Louiserre, Bourhane – Konaté, Kemen, Jacob – Ibnou Ba

FCVB : Bouet – Dauchy, Lauray, Flégeau – Bonenfant, Fleurier, Blanc, Taufflieb, Sergio – Segbe, Garita.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications