Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (Barrage aller) – Villefranche-Niort, c’est de la dynamique !

Championnat

Le barrage aller entre le 18e de Ligue 2 et le 3e du National 1 oppose ce mercredi (19h) Villefranche-Beaujolais à Niort. Une confrontation entre deux équipes aux dynamiques diamétralement opposées. Le FCVB était lanterne rouge en décembre avant de réaliser une année 2021 fantastique, quand les Chamois ont plongé inlassablement vers la zone rouge sans pouvoir freiner leur chute…

Le 5 mars dernier, Le Mans a réalisé un petit exploit sans le savoir : faire chuter Villefranche-Beaujolais (2-0). En 2021, le club de la Sarthe, qui a terminé 4e de la saison régulière en National 1, a été le seul club en championnat à s’imposer devant le FCVB en 18 journées ! C’est dire l’ampleur de la tâche qui attend Niort ce mercredi et ce samedi (19h) pour sauver sa peau en Ligue 2. Car dans le même temps, les Chamois ont connu une spirale inverse : deux petites victoires seulement en 21 matchs en 2021…

« De toute manière psychologiquement, on aura un avantage. Il faut réussir à le garder pendant les matchs maintenant. Les entames vont être très importantes car il faudra garder cet avantage psychologique. Leur montrer qu’on est sur une dynamique exceptionnelle (45 points en 20 matchs) et que eux n’étaient pas programmés pour être là. Il faut leur laisser la tête sous l’eau », explique Hervé Della Maggiore sur MaLigue2 en amont de cette affiche imprévue pour Villefranche, qui pensait surtout à assurer son maintien au moment de l’arrivée de l’ancien coach de Bourg et du GFC Ajaccio en cours de saison.

https://twitter.com/FCVB_officiel/status/1393987152002813953

Desabre : “Imposer notre statut d’équipe professionnelle”

Alors que Niort avait pas mal de marge et qu’il ne manquait qu’une petite victoire pour se mettre à l’abri, celle-ci n’est jamais venue. Et la confiance s’est envolée avec cette série en cours de 8 matchs sans victoire. Pétillants, sans complexe et offensifs en première partie de saison, les Chamois se sont peu à peu arc-boutés dans des schémas de plus en plus défensifs histoire d’assurer l’essentiel. Mais à force de jouer avec le feu, le club des Deux-Sèvres s’est brûlé les ailes au pire moment possible : à la dernière minute de la dernière journée ! D’où la difficulté désormais de se relever après ce coup de massue.

« Ce qui est important, c’est ce qu’on va mettre sur le terrain : notre état d’esprit, notre volonté, notre organisation de jeu. Ce qu’on veut, c’est de ne pas subir ces rencontres, mais plutôt se livrer, et imposer notre statut d’équipe professionnelle. Même si les joueurs sont jeunes et que certains manquent d’expérience, j’ai retrouvé une mobilisation formidable. On sent l’attachement des garçons au maillot des Chamois », positive en conférence de presse l’entraîneur Sébastien Desabre. Mais son homologue caladois est bien placé pour le savoir : les discours se heurtent souvent à la réalité du terrain quand la pression de la relégation rattrape les joueurs. Par deux fois, Hervé Della Maggiore a connu une désillusion en barrages avec le FBBP01 puis le Gazélec. Pire, le deuxième échec est intervenu à la 96e minute contre Le Mans d’un retourné dingue… L’heure est donc à la revanche pour “HDM” et ses joueurs, cette fois dans la peau du chasseur plutôt que du chassé, avec l’adrénaline de la montée dans les veines, plutôt que celle de la peur de descendre.

https://twitter.com/ChamoisNiortais/status/1394650054300950532

Jacob, absent de marque à Niort

Si Villefranche se prépare avec un groupe presque au complet, Niort est toujours privé de plusieurs blessés de longue date. A commencer par Mathieu Michel. Depuis la grosse blessure du gardien contre Toulouse (1-0), les Chamois n’ont plus gagné le moindre match. Sans doute pas une totale coïncidence. Issouf Paro et Joseph Mendès, forfait, ont également accompagné le groupe en mission commando à Villefranche. Un groupe où ne figure pas l’un des meilleurs joueurs du CNFC, Valentin Jacob, qui arrive en fin de contrat et qui n’est visiblement pas dans les meilleures dispositions, puisque non retenu par Sébastien Desabre par choix. Alors entre une équipe qui ne perd plus et une autre qui ne sait plus gagner, de quelle côté la balance va-t-elle pencher ? Rendez-vous dès 19 heures sur MaLigue2 pour suivre le premier épisode de ce duel haletant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications