Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Championnat - 07 mai 2020 Dorian Waymel 0 commentaire

Ligue 2 – Le onze type de la saison 2019-2020

Malheureusement, la saison 2019-2020 n’aura pas pu aller au terme des 38 journées prévues en début d’exercice. La LFP a mis un stop définitif à cet exercice à l’issue de la 28e journée. Assez tout de même pour nous permettre de dégager notre onze type après les trois quarts du championnat.

A lire aussi >> Histoire – Les meilleurs buteurs de l’histoire de la Ligue 2
A lire aussi >> Ligue 2 – Bruno Luzi reste l’entraîneur de Chambly !

Le coach

Nous avons décidé d’aligner un système équilibré en 4-4-2, avec Olivier Pantaloni comme entraîneur. En effet, l‘AC Ajaccio a sans doute été LA grosse surprise de la saison, personne ne les attendait à la 3e place. Et ils auraient même pu espérer mieux sans cette fin prématurée de la saison. Après une saison 2018-2019 très difficile et un maintien acquis de justesse, après une relégation administrative évitée de peu, l’ACA a su se réinventer pour séduire. Et Olivier Pantaloni est la pierre angulaire de cette réussite.

La défense

Dans les cages, Jérôme Prior a livré une saison remarquable. Au placard à Bordeaux, le gardien de 24 ans a livré la meilleure des réponses sur le terrain. Sous la houlette de Jérémie Janot, le portier de Valenciennes qui dispose du ratio le plus élevé d’arrêts (81,5%) sur les tirs subis. Sur le banc, Benjamin Leroy a lui aussi brillé et a retrouvé son meilleur niveau à l’AC Ajaccio avec un ratio de 74,7% d’arrêts, le 2e de ce classement derrière Prior. De manière générale, la L2 compte énormément de gardiens talentueux et beaucoup auraient également pu y figurer (Gallon, Leca, Dupé, Nardi…).

Gédéon Kalulu

Devant Prior, la ligne de quatre est composée de droite à gauche de Gédéon Kalulu (AC Ajaccio), Eric Vandenabeele (Grenoble), Cédric Avinel (AC Ajaccio) et Vincent Le Goff (Lorient). Pour sa première saison en Ligue 2, Kalulu a prouvé qu’il avait largement ce niveau. Régulier, puissant, bon contre-attaquant : autant de qualités indispensables pour ce poste. 19 titularisations et une blessure à la cheville qui l’a empêché de continuer à monter encore plus en puissance. Dans l’axe, Vandenabeele confirme après sa belle saison dernière. Impérial dans les airs, c’est un atout indéniable en défense et c’est le VAFC qui en profitera la saison prochaine. A ses côtés, le discret Cédric Avinel méritait cette mise en avant. Sobre, solide, un élément indispensable à la réussite de l’ACA. Enfin à gauche, qui d’autre que Vincent Le Goff ? Le Merlu joue tout le temps, déçoit très rarement, et a encore délivré 7 passes décisives cette saison. Dingue !

Sur le banc, on retrouve Thibault Jaques, le capitaine de Chambly auteur d’une énorme saison et de 5 buts pour sa découverte de la L2. Et Aleksandar Radovanovic est revenu d’une rupture des ligaments croisés pour s’imposer dans la défense du RC Lens. Sa grinta a beaucoup apporté aux Sang et Or. On aurait pu également le serial buteur Kiki Kouyaté de Troyes, ou encore Maxime Spano-Rahou et Emmanuel Ntim de Valenciennes.

Le milieu de terrain

A la récupération, Laurent Abergel a pris une nouvelle dimension en rejoignant le FC Lorient l’été dernier. Avec Fabien Lemoine (sur le banc de notre XI), cette paire-là a souvent régné sur le milieu de terrain. Nous avons choisi de placer l’ancien Nancéien dans notre équipe-type car lui avait encore plus la faculté de casser des lignes et se projeter vers l’avant, sans oublier ces énormes frappes de loin qui nous ont régalé ! A ses côtés, nous plaçons Guillaume Gillet. Le vice-capitaine du RC Lens a été énorme jusqu’à la trêve hivernale avant de connaître un petit coup de mou. Mais c’est peut-être celui qui illustre le mieux la puissance collective qu’a dégagée le RCL cette année, au-delà de performances individuelles extraordinaires.

Sur les ailes, le meilleur passeur du championnat Maxime Barthelmé (10 offrandes avec l’ESTAC) prend place à droite afin de pouvoir repiquer dans l’axe sur sa patte gauche magnifique. A l’opposé, l’incontournable Yoane Wissa (15 buts) a traumatisé beaucoup de défenses par sa vitesse cette saison. Cette saison, il a franchi un énorme palier dans l’efficacité, devant le danger numéro 1 du FC Lorient. Une remarquable progression pour lui.

L’attaque

Enfin, le duo d’attaque n’étonnera personne. On y retrouve le canonnier Adrian Grbic (17 buts) et sa qualité de frappe de balle énorme. Il a débloqué énormément de situation en faveur de Clermont grâce à sa qualité de finisseur et de détonateur de loin. Avec lui, Tino Kadewere s’est régalé en Ligue 2 avec Le Havre, et a atteint le total de 20 buts en seulement 24 matchs disputés. Pas un hasard s’il portera les couleurs de l’OL l’année prochaine en Ligue 1. Sur le banc, nous retrouvons Ibrahim Sissoko (15 buts) qui a surnagé à Niort, la belle révélation de Rodez, Ugo Bonnet (11 buts) et le “Monsieur Plus” du RC Lens, Florian Sotoca (8 buts).

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport