Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

Championnat - 06 mai 2020 Clément Maillard 0 commentaire

Histoire – Les meilleurs buteurs de l’histoire de la Ligue 2

La saison de Ligue 2 2019-2020, arrêtée prématurément à cause de la crise sanitaire du Covid-19, a donc sacré officiellement Tino Kadewere meilleur buteur. Avec 20 unités, l’attaquant du Havre rejoint ses glorieux prédécesseurs. Mais transféré à Lyon, le Zimbabwéen n’aura pas l’occasion d’augmenter ce total en L2 l’an prochain, ou d’essayer d’égaler les records du passé… MaLigue2.fr vous présente les meilleurs buteurs de l’histoire de la deuxième division.

Numéro 5 : Petrus van Rhijn avec 40 buts en 1955 et Marco Molitor en 1972

Le nom ne vous dira peut-être pas grand-chose. Mais le Néerlandais van Rhijn est l’un des meilleurs buteurs de l’histoire de Valenciennes, quand le VAFC s’appelait… l’US Valenciennes-Anzin ! Une seconde ville que ne connaîtront probablement que les habitants de la région. Qu’importe, Petrus van Rhijn reste à ce jour encore le meilleur scoreur sur une saison du club nordiste, avec ces 40 pions marqués. Marco Molitor évoque sûrement plus de souvenirs aujourd’hui, meilleur scoreur en 1972 pour le RC Strasbourg. Dans la poule C de Division Interrégionale, le nom du championnat à l’époque, qui comptait plusieurs groupes !

A lire aussi >>L’histoire du championnat de France de football de Ligue 2

Numéro 4 :  Camille Libar avec 41 buts en 1949

Après les Pays-Bas, le Luxembourg. C’est la nationalité du seul natif du Grand-Duché à avoir porté les couleurs des Girondins de Bordeaux, avec qui il fut meilleur buteur de D2 en 1949. Il, c’est Camille Libar. Auteur de 41 buts, l’attaquant permet à Bordeaux de monter en D1, puis d’en être champion ! Le premier promu de l’histoire à réaliser cet exploit. Vous pouvez d’ailleurs retrouver une superbe série de photos d’époque du joueur sur le site de Sud-Ouest.

Numéro 3 : 45 buts, marqués par Jean Nicolas et Josep Humpal en 1936 et 1947

Les Pays-Bas, Le Luxembourg… Et pourquoi pas la République Tchèque ? Deux ans avant Libar, c’est Joseph « Pépi » Humpal qui finit meilleur scoreur, quand son pays s’appelait encore Tchécoslovaquie. Avec 45 buts en 41 matchs, le joueur du FC Sochaux casse la baraque, et permet aux Lionceaux d’accéder à la première division. Dont il sera co-meilleur buteur, avec 26 buts inscrits en 1948-49, comme un certain Jean Baratte… Les 45 buts d’Humpal avaient déjà été atteints quelques années auparavant par Jean Nicolas. Ce qui n’a pas constitué le meilleur total de ce dernier !

A lire aussi >>Ces clubs de Ligue 2 le plus de fois champions dans l’histoire

Numéro 2 : Jean Nicolas avec 54 buts en 1934

La machine à buts des débuts de Division Interrégionale française de football. Dès la première édition, Jean Nicolas, attaquant du FC Rouen, affole les compteurs. 54 buts en 26 matchs en 1933-1934, excusez du peu. Saison numéro 2 : 30 buts en 29 rencontres. Saison 3 : 45 buts en 36 parties disputées… Jean Nicolas est décrit selon les sources comme un buteur rapide, technique, habile des deux pieds, qui confirma d’ailleurs son talent avec les Bleus (21 ballons au fond des filets en 25 matchs).

Numéro 1 : Gérard Grizzetti avec 55 buts en 1969

Mais les 54 buts de Nicolas ne constituent pas le record de la compétition. Non ? Non ! En 1969, Gérard Grizzetti améliore encore la marque, avec le chiffre effarant de 55 buts en 40 matchs pour Angoulême. Et depuis, personne n’a jamais fait mieux. Ni ne serait-ce qu’approché les 55 buts du Grizou de l’époque…

Tous ces buteurs, vous l’aurez remarqué, ont marqué avant l’ère professionnelle et la Ligue 2 telle que nous la connaissons depuis quelques années. Alors, autres temps, autres stats ? Gérard Grizetti marquerait-il 55 buts en Ligue 2 aujourd’hui ? Comparer des joueurs ayant joué à des époques différentes peut sembler inadéquat. Préparation des adversaires différentes, conditions de jeu changées… Pour ce qui est de l’époque moderne, Tony Cascarino, en 94-95 puis 95-96, a marqué 31 puis 30 buts pour Marseille, alors en Division 2. En 2008, Guillaume Hoarau en inscrivait lui 28 avec le HAC, une histoire que vous racontait ML2 Story. Pour conclure, comment ne pas évoquer les 27 réalisations du grand Gaëtan Charbonnier l’an passé avec Brest, certaines superbes, pour un buteur qui rappelle le parfum d’antan… De là à dire que Gaëtan Charbonnier ou Guillaume Hoarau auraient pu concurrencer Grizzetti, Nicolas ou Humpal, il n’y a qu’un pas… Et presque cent ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport