Téléchargez notre application

Jonathan Rivierez : « A Beauvais, qu’il y ait 1 000 spectateurs ou personne, ça ne change pas grand-chose, mais à Caen… »

SM Caen

Obligé d’évoluer à huis clos jusqu’au 15 avril prochain, l’ensemble de la Ligue 2 s’apprête à évoluer dans des cathédrales désertées de spectateur. A Caen, on recevra ainsi le Paris FC et l’AJA dans un d’Ornano vide. Un sentiment étrange attend Jonathan Rivierez et Malherbe. Un défenseur qui estime que cela ne sera pas sans conséquence sur le SMC.

A lire aussi >> Coronavirus – Des huis clos aux conséquences économiques non négligeables en Ligue 2

« Cela ressemble un peu à un match amical, les sensations ne sont pas les mêmes, les repères, la vision non plus. On a l’impression que le temps, la durée du match n’est pas la même non plus. […] Aujourd’hui en L2, il y peu de stade remplis : à Beauvais qu’il y ait 1000 spectateurs ou personne ça ne change pas grand-chose, mais à Caen on a la chance de tourner à 10 000 spectateurs de moyenne, donc ça va changer la donne pour nous. Dans les stades où il y a du monde, c’est impactant pour les joueurs. »

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications