Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Profitez d'une navigation sans publicités !

S'abonner à Maligue2

Nos actualités

SM Caen - 28 septembre 2019 Laurent Mazure 4 commentaires

Officiel : Rui Almeida remercié par Caen !

Ce samedi matin, le SM Caen a annoncé, par un communiqué, sa séparation avec Rui Almeida : « Au lendemain du revers sur la pelouse du GF38 et au regard de sa politique sportive, le Stade Malherbe Caen a décidé de suspendre de ses fonctions son entraîneur Mr Rui Almeida dans le cadre d’une procédure engagée par le club. »

A lire aussi >> Ligue 2 – Le classement des entraîneurs en fonction de leur longévité

Le club normand, relégué de Ligue 1, est 17 de Ligue 2 après une 4e défaite de rang concédée sur la pelouse de Grenoble ce vendredi (0-1, 9e journée). Il s’agit du deuxième licenciement de la saison, après celui de Patrice Lair, ex-coach de Guingamp.

5 Commentaires

  • Francavia dit :

    j’ai écrit par erreur 60 000 euros pour l’apport de Capton . C’est bien plus !!! . Assez pour réclamer la présidence exclusive du club. Une présidence salutaire pour le club .

  • Delange dit :

    Très beau message Patrice.
    Vier d etre Normand et Caennais.
    Vive les vrais gens pas les financiers technocrates qui ont fait la meme chose avec les Usines moulinex en Normandie.
    Pascal

  • Francavia dit :

    La chute du SMC n’est pas due uniquement à l’entraîneur mais surtout à l’équipe dirigeante et au système de fonctionnement du club. AUCUN des dirigeants dirigeants ne s’y connaît en football. Ce sont tous des financiers (du Médef en plus et plus ou moins de la même famille) uniquement préoccupés par l’équilibre des comptes qu’ils ne pourront maintenir car ils auront de moins en moins d’entrées d’argent. C’est aussi peut-être pour cela qu’ils transforment des salons en bars de nuit.
    Tout a été perdu en premier lieu quand la ville leur a donné le stade. Dès lors ils ne sont plus soumis à une obligation envers la collectivité et les Caennais. Un syndicat (le MEDEF) a pris les rênes du pouvoir et leur situation étant bien établie avec le système Chambily prévu, il y a de nombreuses années pour éviter “les coups d’état” extérieurs mais favorisant les coups de force internes sans que l’extérieur (et même les petits actionnaires) puisse intervenir à quelque niveau que ce soit.
    Ensuite ces dirigeants inconséquents et incapables s’arrangent pour pourrir la vie des anciens qui leur faisait de l’ombre. Le lâchage d’un président en place depuis 16 ans et de ses bras séculiers : Cormier aux finances qui avait multiplié les ressources du club par 4 (malgré le peu de sympathie que dégageait le personnage) et Gravelaine au sportif dont le seul souci était d’amener des fortunes au club (Capton) afin d’augmenter son capital. Tout a été remarquablement organisé : Profitant d’une maladresse (?) d’un responsable du club auquel Fortin avait laissé trop de responsabilités, il se sont tous rués sur le “Maître Laitier du Cotentin” qui, comme par hasard, était le concurrent direct d’Elle et Vire qui a maintenant tous les pouvoirs. Je ne suis pas complotiste, ou, du moins j’essaye de ne pas l’être, mais le fait que l’affaire du vin des Costières de Nîmes revienne, à grand renfort médiatique, au moment ou Sergent (qui n’aurait dû rester qu’à la place que son nom lui donnait) prenait le pouvoir m’a toujours interpellé voire étonné. Cette affaire qui n’en est pas une a quand même permis à quelques membres de cette nouvelle équipe de dire sournoisement qu’il n’y avait pas de fumée sans feu. Quant à Gravelaine, le “sergent” du club, après l’avoir fait nommé le joueur le plus talentueux de tous les temps du club, n’a pas supporté que quelqu’un lui fasse de l’ombre quand il a accédé au grade de Président après un coup d’état camouflé en une accession par défaut. Bien joué ! Dès lors, il devenait le mouton noir du club il gagnait trop d’argent par rapport au travail fourni (il ne savait pas passer des textos paraît-il !!!) 30 000€ c’était trop alors qu’il n’hésitât pas à en dépenser 10 fois plus pour Courbis, ce rapace du foot. Xavier, fort de sa position passée dans les médias télévisés, amenait Capton et 60 000 euros : un OVNI venu d’après ces messieurs de je sais où, alors qu’il était le neveu d’un joueur ayant porté notre maillot en 1953 lors de notre victoire sur le “Grand Reims”. Ce n’était pourtant pas difficile à vérifier par les journalistes car il porte le même nom. mais peut-être qu’eux aussi sont sensibles aux diktats du MEDEF ? En plus Xavier avait commis l’outrecuidance d’être tombé amoureux d’une salariée, responsable des éducateurs du Centre de formation ( au fait que va-t-il devenir ce Centre devant tant d’impérities ?). Ce n’était pas une passade de couloir pourtant car Xavier a convolé en justes noces cet été, mais , basta, ça ne se fait pas dans les milieux bien-pensants de ces messieurs qui, pourtant, sont pour la plupart, issus de la même famille.
    Bref tout ceci pour vous dire qu’il n’y aura pas de salut tant que cette équipe régnera sur d’Ornano. J’espère quant à moi, supporter indéfectible du club depuis dont j’ai porté le maillot dans ma prime jeunesse et adolescence, qu’il tombe aussi bas que possible avec eux et qu’il renaisse avec de nouveaux dirigeants enfin connaisseurs du football et avides de faire rayonner le football dans notre région. Quitte à rester au purgatoire durant de longues années (j’ai déjà connu cela dans les années 70)

  • Enfin, il vaut mieux mettre le paquet pour faire venir un véritable entraîneur, les boulets comme mercadal ou rui Almeida ça suffit.

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ref Store
Winamax
MonPetitGazon
EcoFoot
Metro-Sports
Paris Sportifs Canada
Sites de paris sportifs
LiveFoot.fr
Imagesport