Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Chamois Niortais - 14 avril 2019 Laurent Mazure 0 commentaire

Pascal Plancque : « De l’inquiétude, mais pas de panique »

La série dure. Elle se prolonge et inquiète forcément. Les Chamois Niortais n’ont toujours pas gagné en 2019. Toujours pas depuis novembre. Ce vendredi, ils ont passé un sixième match sans marquer (0-0, 32e journée de Ligue 2) en étant proche de craquer face à Auxerre. Pascal Plancque dresse un constat lucide, implacable.

A lire aussi >> VIDEO. Revivez les 23 buts du multiplex de la 32e journée de Ligue 2
A lire aussi >> Les enseignements du Multi Ligue 2 : J32

« Un manque de réussite ? On ne s’est pas créé énormément d’occasion, donc nous n’en avons pas raté beaucoup… Nous avons fait un match pauvre dans l’animation offensive. Nous avons été courageux. Nous gagnons un point car Auxerre méritait les trois points par rapport à leurs occasions et à leur jeu. Les résultats des autres équipes nous sont favorables. On effectue une bonne opération comptable. Néanmoins, c’est largement insuffisant et en-dessous de ce que l’on espérait faire sur le contenu du match. Parfois, il y a des choses que l’on parvient à expliquer… On manque clairement un manque de confiance à domicile depuis quelques semaines. On a senti de la fébrilité en début de match, comme contre Sochaux (0-1). Mentalement et physiquement, nous n’étions pas bien ce soir.

Quand vous avez une équipe qui reste sur une équipe aussi longue sans connaître la victoire, c’est normal d’avoir un manque de confiance, d’énergie, d’allant. Cela peut paralyser. Mon job, celui de mon staff et des dirigeants, nous essayons de mettre les joueurs en confiance, les libérer de toute pression. Ce vendredi, ils ont peut-être été rattrapés par l’enjeu, par la pression.

Tant que mathématiquement, on ne sera pas à l’abri, il y aura de l’inquiétude. Surtout avec des productions comme ce vendredi, sans victoire et sans but. Il y a de l’inquiétude, mais pas de panique non plus. L’état d’esprit reste bon. Les joueurs s’accrochent. Ils font les efforts. Si le groupe lâchait, ce serait inquiétant, mais il reste mobilisé. Ce qui me permet de rester confiant et envisager l’avenir en étant optimiste concernant le maintien. Il faudra le confirmer à Châteauroux. »

A lire aussi >> CAN 2019 – Le tirage au sort de la phase de poules pour les internationaux de Ligue 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
Eco Foot
Image sport
Winamax
Metro-Sports