Hervé Della Maggiore : « Un but nous aurait permis de nous libérer complètement »

Gazélec Ajaccio

Le GFC Ajaccio se maintient à bonne distance de la zone rouge. Grâce à un nul acquis à Béziers ce vendredi (0-0, 30e journée de Ligue 2), le club insulaire compte 34 unités, soit 5 de plus que le barragiste Nancy. Un petit matelas qu’il conviendra de bonifier dans le futur. En attendant, Hervé Della Maggiore ressort plutôt satisfait.

A lire aussi >> VIDEO. Revivez les 15 buts du multiplex de la 30e journée de Ligue 2

« On peut regretter les deux occasions où nous touchons le montant. Pour ce soir (vendredi, Ndlr), on se contente de ce point. Il continue de nous faire avancer. Cela fait 3 matchs sans défaite avec la victoire contre Lens (1-0) à domicile. L’objectif était de ne pas perdre. Nous savions que nous aurions des opportunités mais nous avons manqué de réussite. Après, oui, on se contente de ce point car Béziers a eu quelques occasions. Les Biterrois sont sortis 2-3 fois en contre, nous posant quelques soucis. Là, c’est positif. C’est un point ramené de l’extérieur. Il nous faut des points. Béziers jouait sa survie, comme nous. Ce match allait être plus difficile que Lens, et ça s’est confirmé. Un but nous aurait permis de nous libérer complètement dans ce match. Nous n’avons jamais pu l’être. Ne pas ouvrir la marque nous a laissé dans le doute. Nous étions entre deux eaux. Savoir si nous devions pousser tout en restant vigilant. Nous restions à la merci d’un contre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *