Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Debrief - 11 mars 2019 Laurent Mazure 0 commentaire

Ligue 2 – Metz freiné par Sochaux

Le FC Metz recevait Sochaux ce lundi soir (28e journée de Ligue 2) avec, en tête, l’objectif de réaliser la bonne affaire de la journée. Mais les Lorrains ont, comme Brest, Lorient et Paris, été accrochés. Les Doubistes ont beaucoup subi mais ont su profiter de la maladresse offensive des Grenats, et égaliser en fin de match en infériorité numérique (1-1).

A lire aussi >> Jean II Makoun se dit « capable d’apporter quelque chose à certaines équipes » de Ligue 2

Le fait du match

80e minute : Le FC Metz se dirige vers sa 18e victoire de la saison lorsque John Boye commet une main dans la surface de réparation. Une main qui n’échappe pas à l’arbitre. Le penalty sochalien est transformé par Navarro, qui prive St-Symphorien de fêter une quasi-accession en L1.

Le jeu

Comme d’habitude, le FC Metz a monopolisé le cuir. Comme d’habitude, il a fait courir son adversaire. Comme souvent, il s’est créé de nombreuses occasions. Comme souvent, il n’a pas marqué dans le premier acte. Ce n’est pas faute d’avoir tenté sa chance. Les Lorrains ont touché du bois. Un poteau de Cohade (17e) alors que Prévot, de retour dans les cages sochaliennes, était aux fraises sur sa ligne des 16 mètres. Ensuite, il y a surtout eu une barre de Nguette sur un geste acrobatique aussi peu académique que somptueux (34e). Et comme le dicton dit « jamais 2 sans 3 », le cadre fut touché une troisième fois. En réalité, une première, car Sochaux avait dégainé dès la 16e minute par Daham sur un corner. Une des seules possibilités de tromper un Oukidja assez tranquille jusqu’à la 81e minute…

Car le FCSM a surtout cherché à défendre. Les Doubistes, 18es de Ligue 2, ont souffert. Les équipiers de Momo Sissoko ont tenu, en partie, grâce au manque de réalisme offensif des Grenats, caractérisé par la tentative infructueuse d’un intenable Thomas Delaine (56e). Sauf qu’à force de subir, le bloc a eu du mal à contenir les attaques de ses hôtes. Il a peu été aidé par Daham, expulsé pour un deuxième jaune (68e). Encore moins par une main de Ruiz involontaire dans la surface (74e). Habib Diallo, fraîchement entré en jeu, ouvrait la marque à l’aube du dernier quart d’heure (1-0, 75e). Mais, après une première mi-temps placée sous le signe des montants, la seconde fut celle des mains. John Boye, impeccable jusqu’à cette malheureuse 80e minute, concédait lui aussi un penalty. Navarro égalisait (1-1, 81e). Le score de parité ne bougeait plus, malgré une dernière tentative de Gakpa repoussé par Prévot (89e).

L’incidence au classement

Si le FC Metz voit le verre à moitié plein, il pourra se contenter d’un point. Un de plus que Brest et Lorient, ses poursuivants directs, qui ont perdu. Toujours leaders (58 points), les Lorrains ont désormais 4 longueurs d’avance sur le SB29 et 9 sur Lorient. A l’opposé, il s’agit du point de l’espoir pour un Sochaux 18e (26 points), à 3 longueurs du 17e Nancy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
Eco Foot
Image sport