Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

AS Béziers - 10 mars 2019 Laurent Mazure 0 commentaire

Mathieu Chabert : « Les joueurs sont très abattus »

Béziers n’y arrive pas au stade de la Méditerranée. Comme contre Châteauroux il y a 2 semaines (1-1, 26e journée de Ligue 2), l’ASB a ouvert la marque face au Havre (28e journée). Mais, comme face aux Berrichons, les Biterrois ont été rejoint sur le fil (1-1). Mathieu Chabert reste persuadé que le vent finira par tourner même si ses joueurs n’ont toujours pas gagné à domicile cette saison.

A lire aussi >> VIDEO. Revivez les 21 buts du Multiplex de la 28e journée de Ligue 2

« Encore une fois, il y a beaucoup de regrets, de déception, d’amertume, des sentiments pas agréables à vivre. C’est notre troisième match sans défaite. Nous avons laissé passer 4 points en tout, contre Châteauroux et ce soir (vendredi, Ndlr). C’est difficile, car les joueurs se battent énormément. Nous parvenons à faire le plus dur. Mais on sent qu’il y a un syndrome. Il faut parvenir à stopper cette série. L’égalisation vient d’une faute d’inattention. Une seule dans le match. C’est rageant, frustrant. Il reste 10 matchs et, à un moment donné, cela va tourner, c’est obligé. Ce n’est pas possible de produire autant et d’être si peu récompensé. On doit parvenir à faire basculer la balance au moins une fois pour repartir, j’en suis persuadé, de l’avant.

Il est intéressant de se créer beaucoup d’occasions. Nous réalisons quelque chose de cohérent dans le jeu. Nous avons ce manque de confiance, qui fait qu’on n’est jamais rassuré. A nous de continuer d’aller de l’avant. Nous sommes dans le vrai dans le contenu. Les joueurs sont très abattus, ce qui est normal après une si grosse débauche d’énergie. Mais ce sont des compétiteurs, des gagnants, et ils repartiront de l’avant pour prendre les 3 points à Auxerre vendredi.

L’objectif est de rattraper Sochaux. Il reste 10 finales, 10 combats. Si l’on regarde le verre à moitié plein, nous sommes sur 3 matchs sans défaite. On doit se servir de cette rage, de cette frustration, pour faire encore plus. Cela va finir par payer. »

A lire aussi >> Vincent Thill (FC Metz, prêté à Pau) supervisé par un club de Ligue 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
Eco Foot
Image sport
Winamax
Metro-Sports