Hervé Della Maggiore : « Une perte de confiance à domicile »

Gazélec Ajaccio

Depuis qu’il est entraîneur du GFC Ajaccio, Hervé Della Maggiore n’a goûté la victoire à Mezzavia qu’à une seule reprise. C’était en novembre 2018. Depuis, le club corse se cherche et patauge chez lui. Ce vendredi, Clermont est venu prendre 3 points mérités (3-0, 27e journée de Ligue 2). Au grand dam de l’ex-Burgien qui regrettait les buts offerts.

A lire aussi >> VIDEO. Revivez les 19 buts du multiplex de la 27e journée de Ligue 2

« Nous n’avons pas trop mal débuté le match avant d’encaisser le premier but. Clermont aime la possession. Malgré tout, nous arrivons à aller dans leur camp. Mais quand on offre des buts comme on les offre, c’est difficile. Nous courrons après le score et nous nous exposons. Déjà que nous ne sommes pas trop en confiance en jouant ici, prendre de tels buts n’améliorent pas cela. Nous avons du mal à nous relever. On se procure quelques occasions en deuxième mi-temps mais rien ne va. Un gardien, en face, effectue quelques arrêts. C’est une très mauvaise période. Il faut rester très solidaires, car il ne faut pas lâcher dans ces périodes. On est déjà en difficulté, mais en restant solidaires, cela nous permet de voir devant. Il reste 11 matchs et il faudra en gagner 3 pour se maintenir.

Il y a une perte de confiance à domicile, où on est le cul entre deux chaises. Enchaîner les mauvais résultats ne nous amène pas de confiance. Rien ne laisse pourtant augurer cela avant le match. La semaine a été bonne. Nous marquerions les premiers, cela nous mettrait dans une autre situation. Là, encaisser en premier nous plonge la tête sous l’eau. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *