Téléchargez notre application Ligue 2

Pascal Plancque : « Beaucoup de personnes ont certainement mésestimé le départ de Patrice Lair »

Chamois Niortais

Le constat est terrible pour Pascal Plancque. Depuis son arrivée sur le banc des Chamois Niortais, le club des Deux-Sèvres n’a pas gagné. Pis, la dernière victoire remonte…au dernier match de Patrice Lair. Ce lundi soir, à l’issue d’une lourde défaite à Lens (1-4, 26e journée de Ligue 2), le technicien niortais estimait que le départ de son prédécesseur a sûrement une incidence sur l’actuelle période de disette.

A lire aussi >>  Ligue 2 – Le RC Lens s’impose largement devant un Niort bien généreux

« Le match des tribunes n’était pas forcément agréable, même plutôt désagréable. Nous sommes passés à côté de notre sujet ce soir. Nous avons accumulé les cadeaux, nous n’avons pas existé défensivement. Nous avons été très naïfs, très tendres. Nous avons produit un contenu assez inoffensif. Dans l’ensemble, il n’y avait pas photo sur ce match. Nous sommes loin du niveau d’exigence qu’il faut pour gagner des matchs et inquiéter des équipes comme le RC Lens. Jusqu’à ce soir, je ne sentais pas de ressort cassé. Si on regarde le match du soir, on sent que le groupe est en manque de rébellion, de caractère et de personnalité. Beaucoup de personnes ont certainement mésestimé le départ de mon prédécesseur. Il y a forcément une relation de cause à effet, car les résultats se détériorent depuis son départ. Le groupe a besoin de retrouver la confiance, le chemin de la victoire. Nous n’avons pas été à la hauteur. Si on reproduit ce genre de match, la fin de saison sera difficile. Nous avons des ressources. Je ne suis pas là pour faire de la langue de bois et dire que l’on méritait mieux ce lundi. Il faut reconnaître quand l’équipe n’est pas bonne. On ne peut pas se permettre de faire autant de cadeaux pour espérer quelque chose. »

Source : Canal+Sport

A lire aussi >> Ligue 2 – Lens-Niort (4-1), les notes de la rencontre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications