Ma ligue 2 - 100% Ligue 2

Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Debrief - 08 octobre 2018 Laurent Mazure 0 commentaire

Ligue 2 – Metz reprend sa place de leader face à un Sochaux peu aidé par l’arbitrage

Ce lundi soir, juste avant la trêve internationale, le FC Sochaux accueillait le FC Metz à Bonal (10e journée de Ligue 2). Entre 2 équipes où le doute était présent, ce sont les Lorrains qui ont eu gain de cause (2-1). Les Messins ont repris leur place de leader et laissent des Doubistes en bas de classement au terme d’une deuxième mi-temps haletante.

https://maligue2.fr/2018/08/08/maligue2-fr-se-dote-dune-progressive-web-app-et-de-push/

Le fait du match

78e minute : En grande difficulté, Metz prend pourtant l’avantage. L’apport de son latéral gauche, Thomas Delaine, est indéniable. L’ancien Parisien obtient un penalty que transforme Opa Nguette. Ce dernier offre ainsi les 3 points à son équipe.

Le jeu

Heureusement, Sochaux et Metz avaient décidé de se faire quelques cadeaux. Sans quoi, il n’y aurait peut-être pas eu de buts. Mais avant qu’ils n’arrivent, nous avons eu le droit à pléthore de pertes de balles et d’approximations. Cela a offert à Habib Diallo une occasion de marquer (24e), mais le meilleur buteur de Ligue 2 n’a pas su cadrer une remise involontaire de Galilea. Pas plus de réussite pour Marvin Gakpa. Le Messin le plus remuant a frôlé par 2 fois les montants (25e, 26e). Le montant, le FCSM l’a touché. Ou plus exactement John Boye, qui aurait pu marquer contre son camp (29e). Auparavant, seul Jeando Fuchs avait tenté sa chance (16e). Sa frappe s’envolait dans les gradins de Bonal. Elle résumait à elle-seule une apathique première période.

En deuxième, tout a changé. Metz trouvait d’abord la faille sur sa première et unique frappe cadrée. Un éclair signé Farid Boulaya, qui n’avait plus été décisif depuis la 3e journée. Une frappe sèche du gauche en pleine lucarne (0-1, 55e). De quoi rassurer la formation lorraine après 2 revers de rang ? Pas vraiment. Quelques minutes plus tard, une grossière erreur défensive aurait pu profiter à Demirovic, sans réussite. Alors que l’attaquant sochalien souhaitait reprendre le cuir après un arrêt d’Oukidja, il s’écroulait dans la surface. Le portier lorrain l’accrochant entre les jambes. L’arbitre de la rencontre n’avait apparemment rien vu. Le penalty semblait évident…

La réussite, elle, était réelle pour Madger. Le centre du milieu doubiste était dévié dans ses propres filets par Rivierez, malheureux (1-1, 70e). Le FCSM avait repris l’ascendant. La formation de José Manuel Aira bousculait celle d’Antonetti. Mais c’est bien cette dernière qui fait la différence… Thomas Delaine obtenait un penalty, que transformait Opa Nguette (1-2, 78e). Le score aurait pu être alourdi si Emmanuel Rivière n’avait pas buté sur Prévot (87e, 88e). A noter que les locaux ont terminé à 10, après l’expulsion logique de Madger à la 80e et auraient dû obtenir un autre penalty au bout du temps additionnel… Décidément !

L’incidence au classement

Cette petite victoire permet aux Grenats de reprendre leur leadership (1er, 24 points) devant Lens (2e, 23 points). A l’opposé, Sochaux reste 15e avec 10 points.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
parissportifcanada.ca
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport