Téléchargez notre application Ligue 2

Riad Nouri : “Dans la ville d’Ajaccio, il ne manque que la Ligue 1”

AC Ajaccio

Depuis la descente du Sporting Club de Bastia en N3, plus aucun club corse n’évolue dans l’élite du football français. A Ajaccio, l’ACA et le Gazélec luttent en Domino’s Ligue 2 pour tenter de ramener une formation insulaire en L1. Cette saison, les hommes d’Olivier Pantaloni sont les mieux placés à l’approche de la dernière ligne droite pour se mêler à la lutte pour la montée. Dans un entretien accordé à So Foot, Riad Nouri évoque cette rivalité entre ACA et Gaz’.

A lire aussi >> Olivier Pantaloni : « J’attends une grosse réaction du groupe »

Dans cette ville, il ne manque que la Ligue 1. L’AC Ajaccio y a joué plusieurs saisons, le Gaz aussi. Ajaccio est une ville très agréable à vivre. Et l’ACA dispose de bonnes conditions de travail. Le club se structure petit à petit. Il y a aussi la rivalité avec le Gazélec. Mais on ne la ressent pas au quotidien. Avant les matchs, oui. Mais cela reste plutôt bon enfant. Les joueurs du GFC, j’en croise de temps en temps en ville, on se dit bonjour. Franchement, c’est un derby certes un peu chaud, ça se titille un peu les jours qui précèdent, mais ce n’est vraiment pas méchant”.

A lire aussi >> Entretien ML2 avec Franck Blondeau, préparateur mental de joueurs en Domino’s Ligue 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications