Le Paris FC peut-il être le second grand club de la capitale ?

Paris FC
Crédit photo : PFC

Avec une nouvelle victoire lors de la 25ème journée, le Paris FC réalise une grande saison cette année en Ligue 2. Quatrième à 2 points de la deuxième marche du podium (avant la 25ème journée), les Franciliens sont des candidats affichés à la montée dans l’élite. Qui l’aurait cru en début de saison ? Du coup, certains suiveurs du football français se mettent à clamer un rêve qui les habite depuis fort longtemps : un deuxième club de Paris en Ligue 1 ! Paris est l’une des plus grandes villes du monde. Elle accueille tous les évènements, des Jeux Olympiques 2024 aux tournois de poker des FPS Paris. Mais elle n’a toujours pas de deuxième club de football parmi l’élite. Alors, le Paris FC, qui semble plus proche que jamais d’être l’heureux élu, peut-il être celui-là ? Tentative de réponse, pas tant sur le court terme (une montée en ligue ne dépend que du sportif) que sur le long.

Pourquoi ce deuxième club à Paris est-il devenu une obsession pour les suiveurs de l’actualité du ballon rond tricolore ? Tout d’abord pour des raisons économiques. Le bassin parisien contient en gros un quart de la population française. Cette inégale occupation du territoire a une conséquence simple : si vous débutez un business dans toute forme de spectacle, vous êtes certain d’attirer plus de monde si vous le faites à Paris. Vous avez en effet 15 millions de spectateurs potentiels. De plus, pour accueillir tout ce beau monde, un club dans la capitale dispose d’un atout non négligeable : les infrastructures. Pourtant, aujourd’hui, ce point n’est pas le plus simple à gérer pour le club parisien. Le stade Charléty, dans sa configuration actuelle, n’est pas le plus approprié pour accueillir des matchs de Ligue 2. Ce serait pire en Ligue 1. Un partage de Jean Bouin avec le club de rugby paraît également compliqué. Quant au Stade de France, la piste n’est pas privilégiée par le président Pierre Ferracci. Qui cherche aussi à mettre une identité sur son équipe. Seulement voilà, ce fameux deuxième club a souvent fait office d’Arlésienne. Le Paris FC, s’il monte en Ligue 1, peut-il assumer ce rôle ?

Il semblerait que oui. Le club s’appuie sur des atouts non négligeables. Lesquels ? Premièrement, son académie, montée en 2011. Elle tend à faire du Paris FC un club formateur à part entière. De nombreux membres de l’équipe première en sont d’ailleurs issus. Et là, le Paris FC a un gros coup à jouer. Il s’agit de capter les potentiels joueurs dans l’un des bassins de population les plus grands d’Europe. Le bassin parisien et ses 15 millions d’habitants ont de quoi à former de nombreuses équipes. La seule porte de sortie aujourd’hui ? Le Paris Saint-Germain. Il semble impossible, pour un jeune, à part quelques rares exceptions comme Adrien Rabiot, de s’y faire une place. Quel atout dans la manche du Paris FC !

De nombreuses voix s’élèvent dans la capitale pour demander un football avec moins de strass et de paillettes, plus authentique. Le Paris FC remplirait-il ce rôle ? Ce point combiné à la vente potentielle des joueurs issus de l’académie assurerait au club assez rapidement des revenus substantiels.

Alors oui, ceux qui attendent un deuxième grand club à Paris peuvent espérer : le Paris FC a peut-être les épaules pour être celui-là. Cela ferait en tout cas des derbys passionnés avec le Paris-Saint-Germain. Une grande affiche de plus en Ligue 1. Pour le plus grand plaisir des fans.

Crédit photos : PFC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications