Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

Entretiens avec joueurs - 06 novembre 2017 Dorian Waymel 0 commentaire

[ITW] Thomas Delaine : « On joue plus relâchés, et ça se ressent sur le terrain »

Le Paris FC a montré qu’il ne s’était pas invité par hasard dans le Top 5 de Domino’s Ligue 2, avec un match abouti contre Lorient malgré l’égalisation concédée dans le dernier quart d’heure (1-1). Intenable dans son couloir gauche, Thomas Delaine a accepté de livrer son analyse à chaud après le coup de sifflet final, et évoque aussi le prochain déplacement périlleux à Reims, le leader, pour la 15e journée de championnat.

MaLigue2 : Thomas, le Paris FC a livré une belle prestation contre Lorient. Est-ce que la satisfaction prédomine ou y a-t-il de la frustration par rapport à ce match nul 1-1 ?

Thomas Delaine : On est satisfait de ce qu’on a produit. Je pense qu’on a posé beaucoup de problèmes à cette équipe de Lorient, avec des joueurs taillés pour la Ligue 1. On a rivalisé avec eux au niveau du jeu, en les amenant où on voulait en première période. Après, il y a un peu de déception quand même car se faire égaliser dans le dernier quart d’heure après avoir mené 1-0, c’est toujours frustrant. Mais en retenant ce qu’on a fait en terme de jeu et d’état d’esprit, c’est positif pour la suite.

A lire aussi >> Fabien Mercadal : « Un petit goût amer, mais très satisfait du contenu »

C’était un vrai choc de haut de tableau, où vous avez réussi à tenir tête à l’un des favoris pour la montée. Le Paris FC peut-il s’ancrer durablement dans cette première partie de classement ?

On s’est permis de participer à un choc de haut de tableau, parce qu’on a travaillé pendant tout le début de saison pour justement disputer ce genre de match extraordinaire à jouer. Si on arrive à maintenir le même travail, le même état d’esprit et la même intensité, et si on parvient à accrocher le plus vite possible les 42 points du maintien qui soulageraient tout le club, alors je pense que tout le monde aura envie de jouer le coup à fond si on est dans le bon wagon. Pour l’instant, on est bien là où on est au classement (5e), mais on sait qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir.

« On était vraiment 18 à vouloir faire un gros match »

Sur le plan personnel, vous avez été d’une activité incessante dans votre couloir gauche…

Je pense que j’ai effectué une bonne prestation. Après, il y a toujours quelques points à améliorer. Mais un bon match ne se réalise jamais seul. On était vraiment 18 à vouloir faire un gros match contre Lorient. A vouloir montrer que certes on est le Paris FC, qu’on a pas le passé de Lorient, mais que sur un match, on avait les arguments et les armes pour rivaliser. C’est le travail d’un groupe qui paie.

Vous vous déplacez à Reims, le leader, pour la prochaine journée de Domino’s Ligue 2. Ce nul contre Lorient vous donne-t-il aussi des certitudes pour aborder ce nouveau match au sommet ?

C’est sympa de jouer ces matchs ! Ce sont des équipes de haut de tableau, on sait qu’il y aura du monde et de l’ambiance. On peut jouer ces matchs à fond sans la pression de savoir ce qui va se passer derrière en cas de défaite. Donc on joue plus relâchés, on se permet plus de choses et je pense que ça se ressent sur le terrain. On essaie de proposer du jeu, et pour l’instant ça nous sourit donc il faut continuer dans ce sens-là.

A lire aussi >> Date et horaire fixés pour Stade Ygossais-Paris FC en Coupe de France

Propos recueillis par Dorian Waymel, au stade Charléty

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport