Interviews

Entretien ML2 avec Laurent Boissier, directeur sportif d’Angers : « Oui on sera le dernier budget, oui on sera la dernière masse salariale, mais ça ne me fait pas peur »

Relégué en Ligue 2 à l’issue d’un exercice 2022-2023 dans l’élite particulièrement compliqué, Angers a su rebondir rapidement en seconde division afin de décrocher son ticket pour la montée directe. Pour compléter notre bilan de la saison réussie du SCO, nous nous sommes entretenus avec Laurent Boissier. Pour ML2, le directeur sportif angevin revient sur les secrets de cette réussite, les différentes périodes de mercato ainsi que l’été qui attend son club.

À lire aussi >> Ligue 2 – L’équipe-type de la saison 2023-2024 de MaLigue2

Photo by Anthony Dibon/Icon Sport

MaLigue2 : Bonjour Laurent, quel bilan dressez-vous de cette saison 2023-2024 ?

Laurent Boissier : Un bilan qui ne peut être que positif. Quand tu réussis à remonter alors que tu viens de descendre et que tu restais sur une saison très compliquée, on peut dire que c’est un bilan super positif.

ML2 : Dans quelle atmosphère s’est déroulée la préparation de ce retour en Ligue 2 ?

Laurent Boissier : Sereinement, on n’était pas plus inquiet que ça au départ de la saison. On avait fixé comme objectif d’essayer de remonter dans les trois ans. C’était le challenge que nous avait demandé le propriétaire du club. On a réussi à le faire rapidement, en un an. On a démarré un peu difficilement la saison avec un début de championnat compliqué sur les trois premières journées, mais malgré ça, on n’a pas paniqué. Puis ça s’est bien emboîté derrière.

ML2 : Il fallait réussir à bien gérer ce mercato estival, quel en a été le secret ? 

LB : On n’a recruté que quatre joueurs cet été. De ce que j’ai comme chiffres, c’est à peu près la moitié du recrutement des autres clubs de Ligue 2. C’était entre 8 et 10 joueurs dans chaque équipe. On n’a pas beaucoup bouleversé l’effectif. Il y avait des joueurs revanchards, comme Loïs Diony qui sortait de cette grosse blessure et qui est vite revenu à son meilleur niveau, c’est une bonne chose. Il y avait des anciens comme Abdoulaye Bamba et Pierrick Capelle qui connaissaient la maison et qui ont remis de l’ordre là-dedans. Cédric Hountondji aussi, qui a été partie prenante de cette montée. Et bien entendu, Yahia Fofana, Himad Abdelli, qui ont apporté leur jeunesse, leur fraîcheur et leur enthousiasme. C’est un mélange de plein de choses. Il ne fallait pas trop se tromper, et pour le coup on ne s’est pas trop trompé.

« J’avais dit à mon président que la seule équipe qui pouvait nous empêcher de monter à la trêve, c’était Saint-Étienne »

ML2 : On peut évoquer les arrivées de Jordan Lefort ou de Joseph Lopy à moindre coût et qui ont finalement joué des rôles prépondérants, c’est une belle satisfaction ? 

LB : La satisfaction, c’est le groupe. Bien entendu que tu es toujours heureux quand tu as réussi quelque chose de merveilleux à la fin du championnat, et que les choix du club, ceux du président et les miens ont été validés. Pour Monsieur Chabane et pour moi, c’est une belle réussite. Mais une montée, ce n’est pas une réussite personnelle. C’est une réussite collective, ça part du staff, avec les joueurs, les gens des bureaux, le service communication, tout le monde. Il faut être conscient qu’une montée appartient à tout le monde, et à personne en particulier. Il n’y a pas plus de fleurs à envoyer à une personne ou à une autre.

ML2 : Le fait d’avoir choisi Alexandre Dujeux pour assurer cette continuité en Ligue 2 s’est aussi avéré être un choix payant…

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

MaLigue2 vous offre le meilleur du football de seconde division sans interruption.

Abonnez-vous dès 1€25/mois

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *