Le premier site 100% Ligue 2

Nos actualités

ES Troyes AC - 11 juillet 2016 Laurent Mazure 2 commentaires

Entretien ML2 – Jean-Louis Garcia : « L’équipe a de la gueule »

Relégué en Ligue 2 après une saison très difficile en Ligue 1, Troyes redescend avec humilité et ambition. A sa tête, Jean-Louis Garcia. L’ancien coach de Grenoble, Angers et Lens arrive dans l’Aube bien décidé à faire repartir l’Estac du bon pied. Son équipe sera peut-être moins séduisante que par le passé. Mais elle cherchera avant tout l’efficacité. Après 3 semaines de préparation et à l’issue d’une rencontre face à Lens (0-0), le technicien fait le point.

MaLigue2 : Une bonne première heure de jeu avant de baisser de pied. Quel bilan tirez-vous de cette rencontre amicale contre Lens (0-0) ?

Jean-Louis Garcia : C’était un match intéressant. Nous avons fini très fatigué avec la chaleur. Le fait, aussi, que ce vendredi après-midi, nous avons fait une grosse séance d’entraînement basée sur la puissance. Nous savions que l’équipe de départ irait jusqu’à la 65e, 70e minute. Nous n’avons pas encore, du fait de blessures de 2-3 jeunes joueurs, la possibilité de remplacer tout le monde. Nous avons donc souffert physiquement en fin de rencontre. Mais les joueurs se sont montrés fort courageux. Avec une vraie volonté de ne pas concéder de but. Ça m’intéresse. Cette mentalité de compétiteur est intéressante. En première période, j’ai vu beaucoup de bonnes choses. Une équipe bien en place capable d’amener des situations intéressantes. C’est un match intéressant qui va nous permettre de bien nous préparer.

Vous n’avez toujours pas encaissé de but en 3 matchs de préparation…

Oui, le premier est à relativiser car il s’agissait d’une sélection. Il m’est arrivé, pourtant, de faire des matchs de préparation comme celui face à Lens et, malgré ça, par manque de rigueur et relâchement, de prendre des buts. Surtout, face à 2 gros calibres de ce championnat, Auxerre et Lens, on a su être solides. Dans la reconstruction, ce sont les bases, les fondations. Devenir une équipe difficile à manœuvrer, qui ne concède pas beaucoup de buts. Après, il y a Raphaël Cacérès et Tristan Dingomé qui étaient là aujourd’hui mais n’ont joué que 45 minutes. Ils sont des joueurs qui nous amèneront un plus dans le domaine offensif. J’espère que nous franchirons rapidement une étape en étant plus dangereux offensivement. Je loue les efforts et la réceptivité de mes joueurs sur mon discours défensif du moment.

Comment sont les troupes à 3 semaines de la reprise de la saison ?

Je ne suis pas dans un bilan des premières semaines. L’équipe progresse, des joueurs nous rejoignent. Nous sommes dans une phase de construction. Il faut un peu de patience car il faut du temps pour mettre les choses en place. L’équipe a de la gueule après 3 semaines. Mais nous avons une marge de progression. Nous sommes très perfectibles. Dans le domaine offensif, nous allons nous y pencher pour travailler les automatismes et la créativité.

Il y a des joueurs qui n’évoluent pas forcément aux mêmes postes que l’an dernier. Azamoum notamment…

Il jouait sur un côté sauf qu’il a toujours dit qu’il était un joueur axial. Il dépannait mais il préfère l’axe. Dans le 4-3-3, c’est un cran plus haut. Mais c’est vraiment le joueur qui a les caractéristiques pour jouer là. Dans son volume de jeu, tactiquement, je le trouve très intéressant. Il va falloir qu’il gère sa générosité. Il faudra de temps en temps être plus rationnel. Et aussi qu’il se situe dans le cœur de jeu car beaucoup de ballons passeront par lui. Pareil pour Alois Confais. Il retrouve son poste de formation mais on voit que c’est moins simple que sur le côté. Il y a toujours du monde autour. Par rapport à tout ça, c’est intéressant. Mais je pense que Karim Azamoum est un vrai 8, et pas un joueur de côté.

En début de match, il jouait plutôt en 2e 6 non ?

Dans un 4-2-3-1, quand tu joues avec Pogba et Matuidi, Pogba est un 6 ou un 8 ? Cela dépend de la situation. Quand tu vas avoir Thiago Xavier et Azamoum, ou Thiago et Dingomé, quand tu n’a pas la balle, tu joues à deux 6, mais quand tu as la balle, tu as un joueur plus créatif capable de se projeter. Quand tu mets deux 6, cela te réduit ton animation offensive. Il faut donc mettre deux joueurs avec des caractéristiques un peu différentes. Et quand je mets Alois et Karim, je considère que Karim est plus un 8 qu’un 6 quand nous avons la balle.

La notion de bloc semble être bien maîtrisée par votre groupe. Mais il faut encore progresser dans la récupération…

Tout à fait. Dans la transition défensive-offensive, il y a 2-3 ballons que nous aurions pu jouer vite vers l’avant. Par contre, en première période, par rapport au 3-5-2 lensois, à chaque fois que nous avons renversé le jeu, nous avons posé des problèmes. C’est intéressant d’avoir vite vu comment les mettre en danger. Mais oui, l’utilisation du ballon et la première passe après la récupération est un domaine très perfectible.

Laurent Mazure, à Soissons

Crédit : Getty Images

2 Commentaires

  • Le Paih guy dit :

    Je vais les voir régulièrement a l’entrainement elle me plait bien cette équipe !!! Notre nouvelle équipe ( je suis abonnés ) Le coach Garcias et ses adjoints me plaisent bien aussi .Perso je là sens bien la saison 2016-2017 .Il va falloir compter avec nous . Réponse dés le 29 juillet au stade de L’AUBE pour le 1er match…

Laisser un commentaire

Nos partenaires

Ligue de Football Professionnel
LiveFoot.fr
http://www.nordsports-mag.com/
Eco Foot
Super Football Club
Image sport