Fabrice Abriel : « Il nous manque la régularité »

Quinzième avant la rencontre, Valenciennes à l’occasion de basculer pour la première fois de la saison dans la première partie de tableau. Il faudra pour cela réaliser une grosse performance sur le terrain de Nancy, toujours invaincu à Marcel-Picot. Le milieu nordiste Fabrice Abriel espère que son équipe trouvera de la régularité dans ses résultats au fil de l’année.

15263

Fabrice Abriel montre la voie du doigt.

Après la réception de Brest (0-1), un nouveau gros morceau du championnat vous attend à Nancy…

Fabrice Abriel : On aborde ce match avec toutes les difficultés qu’il comporte. On sait que l’ASNL est une équipe de haut de tableau, qui réalise un début de parcours plus que bon. Pour notre part, notre bonne série de résultats a été stoppée contre Brest, donc on ne part pas avec le plein de confiance. La surface synthétique ne devrait pas nous avantager non plus.

Justement, avez-vous effectué une préparation spéciale pour ce match sur synthé ?

Nous avons joué le vendredi soir et cette fois nous sommes décalés au lundi. Nous avons donc eu une semaine assez longue, où nous avons pu couper le mercredi. Sinon, on a commencé à entrer dans notre match qu’à partir du jeudi, sans forcément s’attarder sur le synthétique. Comme toute équipe professionnelle, on cherchera bien sûr à gagner là-bas.

Vous cherchez le match référence à l’extérieur ?

Non je ne pense pas. Nous avons déjà réalisé de gros matchs loin de nos bases comme à Auxerre (victoire 2-1). On est juste dans la peau d’une équipe qui doit digérer une descente, et même une brève liquidation judiciaire avant de « renaître ». Notre seul souhait est de rester en Ligue 2.

Après un début de saison très compliqué lié à un été mouvementé, on a retrouvé une équipe de VA solide. Visez-vous le Top 10 avant la trêve pour valider ce regain de forme ?

Ce n’est pas par manque d’ambition, mais il faut avancer petit à petit, pierre par pierre. Déjà nous occuper de nous-même avant de chercher à grimper au classement. Nous sommes de nouveau durs à bouger, mais on ne va pas jouer les premiers rôles non plus. Il nous manque la régularité pour cela. Il nous manque même un peu de tout en ce moment. Quand on prend un but, on a tendance à se décourager un peu parce que nous n’avons pas encore le vécu nécessaire pour se dire qu’on va redresser la barre tous ensemble. On ne se connaît pas encore assez bien pour ça. En revanche, quand on place l’exigence à son maximum pendant 90 minutes, on est capables d’embêter n’importe qui. A nous de trouver cette régularité dans nos performances et cet équilibre.

Séance piscine contre Angers.

Séance piscine contre Angers.

Un petit mot sur la Coupe de France, où vous vous déplacez vendredi sur le terrain du Petit Poucet Lille-Sud pour le 8e tour…

Ce sera un match particulier pour eux, un rêve. Nous, si on gagne, c’est normal. On a tout à perdre dans ce genre de rencontre. A l’image du tour précédent à Maubeuge (DH, victoire 3-1 de VA dans les dernières minutes, ndlr), l’important sera la qualification. Il n’y a pas de honte à passer difficilement un tour contre une équipe supposée plus faible. C’est dans ces matchs-là qu’il faut faire preuve de caractère. La victoire à Maubeuge nous a permis de poursuivre notre série de victoire et de renverser une situation défavorable. C’est le genre de confrontation qui peut servir par la suite en championnat quand ça devient un peu compliqué.

Pour finir, quel est le rôle de Fabrice Abriel dans cette nouvelle équipe de Valenciennes ?

Je suis là pour amener ce niveau d’exigence au quotidien à VA, grâce à ce que j’ai connu au cours de ma carrière dans les différents clubs où je suis passé, en Ligue 1 comme en Ligue 2. J’ai aussi le rôle d’encadrer les plus jeunes, leur adresser des petits conseils. Nous sommes 3-4 dans l’équipe à tenir ce registre. J’essaye aussi d’apporter de la sérénité au groupe, et de trouver l’équilibre entre la fougue et la folie des plus jeunes et l’expérience des anciens.

Crédit photos : F. Lo Presti/VAFC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *