Téléchargez notre application Ligue 2

Laval – Bryan Goncalves : « La moindre des choses, c’est de mouiller le maillot pour ce club jusqu’à la dernière minute de mon contrat »

Championnat

Promu et champion de National 1 en fin de saison passée, le Stade lavallois de Bryan Goncalves est l’une des plus jolies surprises de ce début d’exercice en Ligue 2. Avec un jeu débridé et de l’ambition, Laval se classe à la 10e place et ne laisse jamais les spectateurs indifférent. Goncalves, qui aurait pu partir cet été mais est finalement resté, y joue un rôle très important, malgré son expulsion récente contre Valenciennes (victoire 1-0 des Mayennais). Le défenseur de nationalité portugaise par sa mère ne s’interdit aucun rêve, pas même celui de jouer avec cette sélection où évoluent les Cristiano Ronaldo, Bernardo Silva et autres Ruben Dias…

A lire aussi >> Ligue 2 – La rencontre amicale QRM-Laval se jouera sans les supporters

« Bien sûr, ça fait rêver. C’est du travail, beaucoup de travail, je pense que j’en suis encore loin. On a le droit de rêver, hein ! Tous les jours, je me lève le matin en espérant qu’un jour, peut-être avec un petit peu de chance, pourquoi pas… Des fois dans le vestiaire pour rigoler, je dis que j’essayerai d’y aller et je me fais chambrer un peu par Kévin Perrot et Seb Da Silva, qui me disent que je n’irai jamais. Mais pourquoi pas, on ne sait pas, un jour peut-être ! »

https://twitter.com/stadelavallois/status/1600858533846581248

Suspendu pour la 16e journée, Goncalves ne sera forcément pas dans le groupe à la reprise, le 26 décembre, mais doit aider ses coéquipiers à être prêts dès le lendemain de Noël : « Je vais surtout tout donner pour les copains qui vont jouer, parce qu’il faut qu’ils aient des joueurs performants en face ! Jusqu’à la dernière heure de mon contrat, je transpirerai pour ce club. Je n’ai jamais caché, j’ai toujours dit que j’aimais le club. Après ce qu’il a fait pour moi, je pense que la moindre des choses c’est de mouiller le maillot pour ce club jusqu’à la dernière minute de mon contrat. »

Photo Eddy Lemaistre/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications