Téléchargez notre application Ligue 2

Amiens – Philippe Hinschberger après la victoire 10-0 en coupe : « Ça remet un peu l’église au milieu du village »

Coupe de France

L’Amiens SC a signé le carton du week-end samedi lors du 8e tour de Coupe de France. Face à l’Aiglon du Lamentin (R1 Martinique) la formation picarde a fait valoir les quatre divisions d’écart en sa faveur et n’a pas fait les choses à moitié en s’imposant sur le score de 10-0 : une efficacité qui tranche avec celle des dernière sorties du club en Ligue 2. Après le match, l’entraîneur, Philippe Hinschberger ne pouvait qu’être satisfait avant de partir en vacances.

À lire aussi >> Coupe de France (8e tour) – Bordeaux revient de loin et arrache la qualification contre Trélissac !

« Les joueurs ont été sérieux en prenant le match par le bon bout, on n’a pas cherché à en rajouter du début à la fin, avec un jeu vertical et combiné. On a trouvé beaucoup de solutions, ce n’est jamais évident de marquer autant et d’avoir autant d’occasions. Je tiens à les féliciter pour leur professionnalisme. On a fait parler la différence de divisions en prenant le match par le bon bout. Au-delà du score, j’ai vraiment aimé notre sérieux. On n’a jamais été en danger dans ce match, on n’a jamais laissé espérer notre adversaire. A partir de 4 ou 5 buts, c’est irrationnel et un peu anecdotique, même si c’est difficile pour l’adversaire. On a su le respecter jusqu’au bout. Si on voulait tout de suite mettre notre patte, il fallait être agressif dès le départ, même en empêchant le Lamentin de ressortir de derrière. C’est un match qu’on aurait pu rater et dans lequel l’adversaire aurait pu marquer un but sur pas grand chose. Je suis content qu’on ait retrouvé un jeu très propre techniquement aussi.  Même si on n’a pas affronté une équipe de Ligue 2, ça doit aussi donner des idées à mon groupe, même si ce n’était pas un match de Ligue 2. J’ai aimé les passes dans les demi-espaces pour des joueurs difficiles à attraper comme Benet, Gomis ou Kakuta qui après de bonnes orientations sont capables de mettre de très bons ballons. […] Ça remet un peu l’église au milieu du village. »

Source : Le 11 Amiénois

Crédit photo ©Philippe Lecoeur/Imago

Vos commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications