Téléchargez notre application Ligue 2

Bordeaux – David Guion avant Pau : « Je ne sais pas si c’est bien opportun de tout changer »

Championnat

Bordeaux a subi contre Nîmes sa première défaite depuis deux mois, toutes compétitions confondues, mais a déjà perdu sa place de leader de Ligue 2 ! Alors que les Girondins sont moins dominateurs et moins confiants lors de ces derniers matchs, malgré une série tout à fait honorable, le coach David Guion a répondu à des questions des journalistes en conférence de presse sur de potentiels changements à effectuer pour s’assurer de l’emporter contre le Pau FC ce week-end.

A lire aussi >> Ligue 2 – Discipline : Un match à huis clos pour le stade de Bastia, Fransergio (Bordeaux) suspendu pour deux rencontres

« C’est un match important, le dernier de ce “début de saison”, vous savez comment elle est organisée cette année… Je veux que ce match valide notre bon début de saison, qu’il reflète ce que l’on a fait. On se doit d’aller chercher la victoire, parce que je pense qu’avec 30 points, cela confirmera que l’on a fait une très bonne entame de championnat. On a regardé le match de Nîmes, on a eu énormément le ballon mais cela était stérile. On ne s’est pas créé assez de situations pour pouvoir l’emporter. On est sur la dernière journée (avant la trêve, ndlr.). Est-ce que sur la dernière journée il faut tout changer ? Est-ce que c’est judicieux ? On a quand même des repères, un collectif qui est en place, on l’a vu ces derniers temps. Je ne sais pas si c’est bien opportun de tout changer, à une journée de la fin. »

A lire aussi >> « Nous pourrions encore mieux faire » : entretien ML2 avec Vital Nsimba (Bordeaux), joueur du mois d’octobre

« Il y a tout ce qui est de la synchronisation, la coordination des courses, qu’il faut avoir entre les éléments offensifs voire les latéraux, puisque c’est important dans ce rôle-là. Et puis aussi un peu de patience. Par moments, on a manqué de patience, c’est ce que je leur ai montré en vidéo, on a frappé trop rapidement à 30 ou 35 mètres… On a travaillé cette semaine sur tous ses ajustements-là […]. Je suis convaincu qu’à Nîmes, on a perdu à cause de notre collectif, de ce manque de détermination dont on vient de parler. En aucun cas ça n’est la faute d’un ou deux joueurs. »

Sur le marché des transferts : « D’un point de vue sportif, on n’a pas eu de réunion concernant l’effectif. La prochaine trêve ne sert pas au mercato, on a encore le temps. Nous ne sommes que début novembre, le mercato est au moins de janvier. »

Photo Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications