Téléchargez notre application Ligue 2

Laval – François-Xavier Fumu Tamuzo sur sa convalescence : « Ce qui fait le plus de bien, c’est de sentir l’odeur de l’herbe »

Championnat

Sept mois après sa grave blessure au tendon d’Achille, l’ailier du Stade lavallois François-Xavier Fumu Tamuzo a quitté la salle de rééducation et a repris l’entraînement individuel, sur pelouse. Sans avoir pour ambition un retour prématuré  sur les terrains de Ligue 2 (il vise le mois de mars), l’ancien joueur de l’AJ Auxerre prend du plaisir dans les moindres petits détails de son quotidien à Laval.

A lire aussi >> Laval – QRM et une équipe de Ligue 1 en amical pendant la trêve

« On n’est pas préparé à la blessure, même si on sait que ça fait partie du foot. Mais ça te tombe dessus. Ça m’a permis de penser un peu à ce que je ferai après ma carrière. Quand tu joues, tu es focus sur ta semaine. Tu enchaînes. Là, tu as plus de temps. J’ai aussi pu me rapprocher de mes filles : une de quatre ans, des jumelles de deux ans et demi. Quand elles sont nées, j’étais parti au Portugal, avec beaucoup de déplacements, des entraînements très longs. Là, on s’est redécouverts. C’est le seul point positif de cette blessure. »

« Ce qui fait le plus de bien, c’est de retoucher le ballon. De sentir l’odeur de l’herbe. De courir. Après sept mois, on a oublié tout ça. D’un coup, on se dit qu’on n’est plus très loin des collègues. L’autre jour, il y a eu une averse de folie. Mais j’étais vraiment dans mon élément. Comme un gamin qui saute dans les flaques d’eau. Le préparateur physique m’a proposé de rentrer me mettre à l’abri, mais je n’ai pas voulu. C’était presque un plaisir. »

Source : ouest-france.com

Photo Matthieu Mirville/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications