Téléchargez notre application Ligue 2

Caen – Stéphane Moulin : « En écoutant les critiques, on a l’impression qu’on est 18e de Ligue 2 et non 7e »

Championnat

Samedi à Valenciennes, Caen a ouvert le score mais n’a finalement pas été le premier visiteur à venir s’imposer au Stade du Hainaut (1-1) lors de la 14e journée de Ligue 2. La formation normande a semblé se contenter du match nul en seconde période. Invité par France Bleu Normandie lundi soir, l’entraîneur Stéphane Moulin a justifié certains de ses choix et une nouvelle fois tempéré les attentes.

À lire aussi >> Dijon – Daniel Congré : « On ne peut pas dire qu’on joue autre chose que le maintien »

« On a tous envie de gagner, de monter en Ligue 1, mais la concurrence est rude. Dans une saison de football, il y a toujours des moments plus compliqués, mais j’ai l’impression qu’en écoutant les critiques, on a l’impression qu’on est 18e de Ligue 2 et non 7e. On joue des équipes fortes qui ont elles aussi des difficultés, y compris celles qui ont un budget plus important que le nôtre et qui sont bien mieux armées que nous. Tous les matches sont difficiles pour tout le monde, c’est ce qui fait aussi la force de la Ligue 2… alors il faut respecter la qualité de nos adversaires. Certes, on a très bien débuté notre saison, mais aujourd’hui il n’y a pas d’équipe qui marche sur la Ligue 2. Après, on n’a pas encore aujourd’hui les moyens qui nous permettent de nous affirmer comme un réel prétendant à la Ligue 1 et ça, il faut l’entendre aussi. »

Ensuite, le coach normand a été interrogé sur ses choix, notamment celui de donner peu de temps de jeu à Norman Bassette, finaliste de Coupe Gambardella la saison passée : « Il ne faut pas oublier que Norman Bassette a 17 ans, il a signé son premier contrat professionnel cet été, c’est un joueur qui a du potentiel, mais pour l’instant c’est encore un peu tôt pour le voir jouer. C’est un joueur qui a du potentiel, c’est évident, mais Norman Bassette est encore en-dessous d’un Mendy, Jeannot, Essende ou Kyeremeh, il faut lui laisser encore du temps. Je comprends les personnes qui pensent ça, mais que ce soit moi ou le staff, nous avons les joueurs sous les yeux tous les jours, nous les voyons très régulièrement à l’entraînement, donc j’estime que nous sommes les mieux placés pour faire ces choix. (Bilal Brahimi) fait un bon début de saison, mais est en perte de vitesse ces derniers jours. C’est un joueur qui a beaucoup de qualités, mais il faut pouvoir les mettre en pratique sur le terrain les jours de match. »

Par ailleurs, le coach du SMC a livré quelques précisions sur le programme du club pendant la trêve internationale : « On reprendra d’abord l’entraînement le 5 décembre, puis on fera un petit stage de 4 à 5 jours et on aura certainement au programme 3 matches amicaux (les 13, 16 et 20/21 décembre contre des adversaires encore indéterminés) »

Crédit photo : IconSports/FEP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications