Téléchargez notre application Ligue 2

Sochaux – Olivier Guégan : « On doit être en capacité de faire beaucoup mieux »

Coupe de France

L’essentiel a été accompli par Sochaux samedi lors du 7e tour de Coupe de France. Contre une équipe de Régional 2, Hombourg-Haut, à domicile qui plus est, les Lionceaux se sont imposés 3-0 mais ont dû attendre la 71e minute pour ouvrir le score, sur un penalty transformé par Moussa Doumbia. interrogé par L’Est Républicain, l’entraîneur Olivier Guégan aurait aimé une prestation un peu plus convaincante pour préparer les prochains matchs de Ligue 2.

À lire aussi >> Saint-Étienne : Laurent Batlles : « On a moins de justesse technique dans les 30 derniers mètres »

« Ils étaient très bien organisés, avaient de la fraîcheur, on a manqué de dynamisme dans nos transmissions. C’est un match typique de Coupe de France où il y a une équipe inférieure hiérarchiquement et qui joue son va-tout et une équipe supérieure qui ne se met pas dans les meilleures conditions pour faire la différence rapidement. Malgré tout, on a fait 90 minutes dans le camp adverse […] Il y a des enseignements à tirer car des joueurs ont joué 90 minutes alors qu’ils avaient peu de temps de jeu les matchs précédents. Je pense à Henry, Do Couto, Alvero et d’autres. C’est toujours plus intéressant de jouer des matchs que de faire des entraînements. On voit aussi l’importance d’un garçon comme Doumbia qui est capable de décanter beaucoup de choses. Il y a des choses positives, d’autres qui doivent être améliorées. On doit être en capacité de faire beaucoup mieux. Mais l’essentiel a été fait. »

Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport

Vos commentaires :

  1. O. Guéguan a enfin fait tourner l’effectif et a pu constater que des garçons qu’il n’utilise qu’avec parcimonie ont encore prouvé qu’ils apportaient la fraîcheur et l’efficacité qui manquent à cette équipe actuellement. Ceci concerne aussi bien l’attaque que la défense. L’ effectif est suffisant cette année , il faut donc faire preuve d’un peu d’audace, prendre quelques risques de temps en temps … Certes la stabilité du groupe est importante pour sa cohésion, mais, toujours les mêmes ou presque sur 38 matchs, ça va en user plus d’un plus vite que prévu ; on a déjà des signes ; il faut donc s’adapter pour durer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications