Téléchargez notre application Ligue 2

Pau – Didier Tholot : « Apprendre à marquer des buts et à cadrer ! »

Championnat

Suite à un mauvais résultat à Metz (1-0), dans un match où son équipe méritait mieux, l’entraîneur de Pau s’attelle à un tout autre challenge avec la réception de Rodez, une équipe difficile à manœuvrer selon lui. Mais il a déjà beaucoup à faire avec son propre groupe, qui n’arrive pas à marquer aussi régulièrement qu’il le voudrait en Ligue 2. Pour débuter la conférence de presse, un journaliste a demandé à Didier Tholot si ce manque de précision était bien à l’origine de cette longue séance devant le but effectuée dans la semaine.

A lire aussi >> Pronostic Pau Rodez : analyse, cotes, pronos – 8 octobre 2022 – 11ème journée Ligue 2

« On a trop d’occasions qu’on ne met pas au fond. C’est pour amener un peu de joie et apprendre à marquer des buts ! A cadrer déjà ! Si on cadre, on a plus de chances de marquer que si tu touches les montagnes ! Il y a un paramètre “confiance”, parce que je pense que c’est une des premières années où on a un potentiel offensif aussi fourni. Je ne veux pas passer pour le vieux con, je sais ce que c’est que de marquer des buts et d’être dans des périodes où rien ne va. Quand tu es attaquant, il suffit d’un petit déclic, parfois de peu de choses. On va tout faire pour que ça arrive demain. »

« Il faut du temps, avec des joueurs qui sont jeunes, qui arrivent de l’étranger, qui sont un peu perdus et qui doivent aussi apprendre ce que c’est que le haut niveau. Aujourd’hui, tu ne joues pas un match de football pour te faire plaisir, tu le joues pour le gagner. Evan’s semble avoir compris ça, a changé de comportement, est beaucoup plus agressif, déterminé, professionnel. Pourvu que ça dure ! »

A lire aussi >> Pau – Xavier Kouassi : « J’ai fait des erreurs, je les assume »

« Cela sera quand même leur troisième match en une semaine, il y a certainement un petit avantage de fraîcheur pour nous, mais on la connait cette équipe de Rodez. C’est une équipe qui est chiante à jouer, qui ne lâche jamais rien, qui va défendre, qui va avoir du vice, voilà. C’est un match compliqué à jouer. »

Photo Maxime Le Pihif/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications