Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (10e journée) – Bordeaux s’empare de la première place en s’imposant sur le fil à Laval

Championnat

En déplacement à Laval, les Girondins sortent vainqueurs d’un match très ouvert et équilibré, malgré l’écart entre les deux équipes au classement. Josh Maja et Alberth Elis ont su marquer aux bons moments en profitant de leurs temps forts. Malgré le but de Julien Maggiotti, le Stade lavallois aura été mené pendant 71 minutes de temps réglementaire et reste à la 13e place, tandis que Bordeaux prend les commandes de la Ligue 2.

A lire aussi >> Le live commenté de Laval – Bordeaux

Pour clore la 10e journée de Ligue 2, les deux équipes mises à l’honneur sur beIN Sports nous ont offert un beau spectacle. Un match agréable à suivre entre Bordeaux et Laval, qui ont tous deux eu de bonnes opportunités. Mais l’équipe à domicile a mis un peu de temps à démarrer, contrairement aux Girondins : en une-deux, Badji trouve Maja dont la frappe est détournée. Mais sur le corner suivant, Alexis Sauvage est battu alors que le ballon est joué au sol dans la surface et repris par ce même Josh Maja, revanchard (0-1, 6e). Une entrée en matière parfaite pour Bordeaux, une domination qui va rapidement paraître moins évidente, puisque Laval va se réveiller.

Lancé par Baudy, N’Chobi prend l’espace et fausse compagnie aux défenseurs Girondins avant de frapper fort au but. Yoann Barbet contre la tentative de justesse (28e). C’est au tour de Fransergio de se montrer lui aussi menaçant avec une frappe lointaine, détournée par la main opposée de Sauvage qui réalise un très beau plongeon. Le FCGB peut remercier Issouf Sissokho, qui intervient bien dans sa surface pour empêcher Naïdji d’être à la retombée d’un centre parfait qui aurait permis aux Mayennais d’égaliser avant la pause.

Un hors-jeu discutable

Sauvage est encore mis à contribution lorsque Sissoko tente sa chance à l’entrée de la surface, même si Maja était démarqué et probablement en meilleure position (55e). Moins serein que d’habitude, Bordeaux est puni à cause un enchaînement d’erreurs techniques. La défense n’arrive pas à se dégager et N’Chobi en profite pour intercepter le ballon et le transmettre à Julien Maggiotti, complètement seul dans la surface. Le milieu de terrain ne se trompe pas et égalise pour les Tango (1-1, 56e). Le stade s’enflamme mais cette joie sera de courte durée : Alberth Elis, entré en jeu quelques minutes auparavant, profite du bon travail de Davitashvili et de sa talonnade mais surtout de la passivité de la défense lavalloise pour frapper fort, sous la barre, et battre le gardien pour la deuxième fois du match (1-2, 69e).

Poussin est suffisamment vigilant pour conserver l’avantage des siens sur ce qui semble être un centre de Maggiotti, transformé en tir cadré au premier poteau. Geoffray Durbant et son équipe pourront avoir des regrets : 10 minutes avant la fin du temps réglementaire, l’attaquant marque au deuxième poteau sur un centre parfait en partant à la limite du hors-jeu, mais l’arbitre assistant lève son drapeau et annule la réalisation. Alberth Elis manque le cadre en un-contre-un face à Alexis Sauvage et ne met pas fin au suspens. Encore une fois, Durbant peut s’estimer malheureux, alors qu’il est accroché dans la surface dans les dernières secondes par Michelin. Un geste qui aurait pu mériter un penalty. Mais Bordeaux s’accroche tant bien que mal et tient son sixième succès de la saison.

La feuille de match

Stade Lavallois Mayenne FC – FC Girondins de Bordeaux : 1-2 (0-1)

Stade Francis-Le-Basser (Laval)

Buts : Maggiotti (56e) pour Laval / Maja (6e), Elis (69e) pour Bordeaux.

Avertissements : Mouali (88e) et Gonçalves (94e) pour Laval / Ignatenko (53e) et N’Simba (94e) pour Bordeaux.

SLMFC : Sauvage – Sylla, Baudry (Tavares, 76e), B.Gonçalves, Diaw, Seidou  (Mouali, 70e) – Roye, Maggiotti, Ferhaoui (Sanna, 63e) – N’Chobi (Durbant, 70e), Naidji.

Le banc : Hautbois, Baldé, Adéoti.

FCGB : Poussin – Bokélé (Michelin, 46e), Gregersen, Barbet, Nsimba – Ignatenko, Sissokho, Fransergio – Davitashvili (Depussay, 82e), Maja (Mwanga, 82e), Badji (Elis, 63e).

Le banc : Straczek, De Lima, Delaurier-Chaubet.

Photo Anthony Bibard/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications