Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (10e journée) : Valenciennes casse la série sochalienne, Amiens monte sur le trône !

Championnat

Au terme d’une soirée pluvieuse et avare en buts, le multiplex de la 10e journée de Ligue 2 a vu Sochaux perdre sa série de victoires et la première place du championnat. Amiens prend la tête grâce à sa victoire à Rodez !

À lire aussi >> Ligue 2 (10e journée) – Le résumé vidéo et les quatre buts de Saint-Étienne – Grenoble

La série s’arrête là pour le FC Sochaux. Auteur d’une série de six victoires avant la trêve internationale, le club franc-comtois a connu un coup d’arrêt au Stade du Hainaut de Valenciennes. Cuffaut ouvre le score pour les Nordistes sur penalty après un moment de confusion dans la surface du FCSM. Kalulu égalise avant la pause sur un bel appel en profondeur suivi d’une frappe croisée. Les hommes d’Olivier Guégan cèdent à nouveau en laissant un boulevard dans l’axe en début de seconde période, ce dont profite Noah Diliberto pour ajuster Prévot d’un joli tir piqué. Sochaux pousse encore dans la dernière demi-heure mais ne reviendra pas une seconde fois (2-1).
Le faux-pas des Sochaliens ne profite pas aux dauphins du Havre, tenu en échec à Dijon, malgré une hécatombe dans la défense bourguignonne qui a forcé Omar Daf à replacer Daniel Congré latéral droit et Didier Ndong stoppeur (0-0).

Le grand vainqueur de la soirée se nomme Amiens qui l’emporte contre une équipe de Rodez toujours en difficulté à domicile. Papis Cissé ouvre le score sur une action d’école : jeu en pivot, orientation du jeu sur l’aile, finition plat du pied (1-0).
Au stade René-Gaillard, Guingamp ne vient pas à bout de la lanterne rouge, Niort. Il a même fallu quelques parades miraculeuses d’Enzo Basilio pour éviter le fameux « match-piège » (0-0).

Le Classement de Ligue 2

En déplacement à Annecy, Bastia s’impose dans un match assez fermé. Tavares profite d’une sortie manquée de Florian Escalès avant un exploit solitaire de Van den Kerkhof dans le temps additionnel (2-0). Le Sporting se replace en 7e position.
Metz se relance également en s’imposant à domicile contre Pau. Amadou Dia N’Diaye marque son premier but sous le maillot grenat avec une frappe surpuissante sous la barre d’Olliero pour venir punir une erreur technique de Xavier Kouassi (1-0).

Au rang des déceptions du soir, Caen s’illustre en s’inclinant à domicile contre son modeste voisin normand, Quevilly-Rouen (0-1). Étonnement statique, la défense remaniée du SMC, remaniée par les absences, observe Mamadou Camara (21 ans) slalomer en son sein avant de tromper Mandrea d’une belle frappe dans le petit filet. Stéphane Moulin a tenté de secouer son équipe en sortant trois joueurs à la pause (Mendy, Diani, Zady Séry). Quelques coups francs de Jessy Deminguet et une frappe sur le poteau du jeune Norman Bassette font trembler QRM mais les visiteurs s’accrochent à leur trois points.
Enfin, la défense de Nîmes était également privée de nombreux éléments, a tenu 86 minutes contre un Paris FC toujours aussi décevant offensivement, à l’image de l’occasion manquée en première période par Gory : seul face au but gardois, l’ailier parisien manque… le ballon. Sur corner, Le Cardinal trouve enfin la clé dans les dernières minutes de la rencontre : sa déviation de la tête force Djiga à marquer dans son propre but. Paris se rassure à peine (1-0) et Nîmes s’enfonce à la 19e place.

Les résultats et les buteurs :

Annecy 0-2 Bastia (/Tavares, Van den Kerkhof)
Caen 0-1 QRM (/Camara)
Dijon 0-0 Le Havre (/)
Metz 1-0 Pau (Dia N’Diaye/)
Nîmes 0-1 Paris FC (/csc Djiga)
Niort 0-0 Guingamp (/)
Rodez 0-1 Amiens (/Cissé)
Valenciennes 2-1 Sochaux (Cuffaut sp, Diliberto/Kalulu)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications