Téléchargez notre application Ligue 2

Pau – Didier Tholot : « Je pense qu’on est sur la bonne voie »

Championnat

20e et dernier de Ligue 2 avant la 8e journée, le Pau FC reste sur un match nul encourageant contre Saint-Étienne mais le temps commence à presser. Samedi, les Béarnais se déplaceront à Laval, un promu qui vient d’enchaîner trois revers. Avec l’objectif de décrocher la première victoire de la saison, contre un concurrent direct, l’entraîneur Didier Tholot était en conférence de presse d’avant-match ce vendredi.

À lire aussi >>Laval – Olivier Frapolli : « Il faut stopper l’hémorragie, c’est la priorité »

« Ce n’est par un rendez-vous « ciblé ». Tous les matchs sont difficiles à gagner. On aurait pas mis une pièce sur Bastia contre Dijon (1-0). Laval a accroché Metz : tous les matchs de ce championnat vont être compliqués. On a des contenus de match qui nous donne du baume au cœur. Notamment à Caen (1-1) où on a été très solide. Contre Saint-Étienne (2-2), on fait un match qui est cohérent. Il y a des périodes où tu fais un peu plus d’erreurs que d’autres, où tu les payes un peu plus cash. Mais en tout cas, il ne faudra rien lâcher sur l’état d’esprit, sur la solidité, sur bloc-équipe pour pouvoir faire un résultat à Laval. Ils viennent de perdre trois matchs d’affiler, ils viennent de prendre des buts (7 en deux matchs). J’ai regardé un peu la conférence de presse de leur entraîneur : ils veulent solidifier tout ça.
Je pense qu’on est sur la bonne voie. Maintenant, la bonne voie se caractérise aussi par le fait de prendre des points. Ob n’est pas loin mais entre la réalité et l’espoir, il y a un fossé. Il faut encore en faire plus, notamment dans les 30 derniers mètres adverses où on doit être beaucoup plus efficace. »

Sur l’adaptation au 3-5-2 : « On a un peu changé de système. Il faut que tout ça rentre. On a des joueurs qui sont arrivés après ou qui viennent juste d’arriver, des joueurs qui étaient blessés comme Mons (Bassouamina) qui n’a pas pu faire une bonne partie des séances d’entraînement. Il y a Mayron (George) qui n’est aujourd’hui pas ce qu’on attendait. »

Sur Xavier Kouassi : « Je vais être assez clair : pour moi, son début de saison n’était pas bon. Sur les deux derniers matchs, je pense qu’il est bon. Maintenant, il y a cette erreur où il ne doit pas faire faute contre Saint-Étienne mais au-delà, dans le match, on a pas vu Krasso. À Caen, on a pas vu Mendy. Ce sont deux des meilleurs attaquants de Ligue 2. Contre Saint-Étienne, il y a aussi une action qui est passée sous silence, où Krasso est à deux mètres du but : si « Kouass» ne se jette pas, ça peut faire 2-0 et le match est plié. Il ne le vit pas forcément bien car c’est un compétiteur. Kouassi est important pour le groupe, pour l’avant match. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications