Téléchargez notre application Ligue 2

Paris FC – Thierry Laurey avant Niort : « Vu de l’extérieur, leur situation paraît bancale »

Championnat

Toujours invaincu depuis le début de saison avec une victoire et deux nuls, le Paris FC espère enchaîner sur la pelouse de Niort ce samedi (19h) dans le cadre de la 4e journée de Ligue 2. Avant cette rencontre, l’entraîneur Thierry Laurey a évoqué cette rencontre en conférence de presse, avec des Chamois toujours sans entraîneur numéro 1 après le départ de Sébastien Desabre pour la RD Congo.

A lire aussi >> Mercato – Officiel : Rodez se fait prêter Andy Pembele (Paris FC) !

« Niort reste sur un résultat à domicile sévère (1-4) où cela s’est joué en 20 minutes. Là, ils vont faire attention. Ce sera sans doute plus corsé, si je veux faire un jeu de mots, que contre Bastia. A Niort, c’est souvent les adjoints qui gèrent des parties de la saison. C’est assez surprenant qu’après une journée, l’entraîneur s’en aille. Cela peut faire que les joueurs se posent un peu de questions, ça peut être déstabilisant pour certains. Nous, on vient faire un match de football. Que ce soit un entraîneur titulaire, intérimaire… ce n’est pas notre problème. Je trouve que leur match à Bordeaux a été cohérent. C’est une équipe qui peut être surprenante. On a suffisamment payé l’année dernière pour qu’on s’en méfie. L’équipe est assez jeune dans l’ensemble. Vu de l’extérieur, leur situation paraît bancale, je pense que les dirigeants niortais vont tout faire pour la régler le plus vite possible mais c’est surprenant que ça se soit fait après la première journée. De notre côté, on attend mieux de nous. On a fait 2 déplacements et 2 fois on s’est retrouvé en difficulté avec des expulsions, c’est embêtant (…). On a peut-être une équipe un peu diesel, le temps de se mettre en place. On doit museler la dynamique adverse avant d’imposer notre tempo. On sait qu’on a encore beaucoup de travail à effectuer sur l’aspect offensif. Sur l’aspect défensif, ça tient la route hormis un but encaissé sur coup de pied arrêté, ce qui est un peu notre pêché mignon. »

L’entraîneur a également parlé de la fin du mercato à venir : « On est encore un peu trop nombreux donc il peut y avoir des départs. Et on aimerait encore aller chercher au moins un joueur. »

© Photo Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications