Téléchargez notre application Ligue 2

Nîmes – Nicolas Usaï : « Ce groupe mérite une victoire »

Championnat

A lire aussi >> Nîmes-Rodez, « un match spécial » pour le président du RAF, Pierre-Olivier Murat

« Ce groupe mérite une victoire. C’est indéniable mais je suppose que Laurent Peyrelade (Rodez) pense la même chose de son groupe. Il y a beaucoup d’investissement beaucoup de travail. La préparation a été chargée mais les réponses à nos attentes ont été à la hauteur ce ce qu’on souhaitait. Ce sera un match différent de Saint-Etienne (1-1), avec un bloc-équipe en face qui nous attendra un peu plus. On n’a pas eu la possession contre Sainté mais on a réussi à se créer des occasions. On l’a eu contre Caen (0-1) mais on a eu très peu d’occasions et de phases de déséquilibre. Rodez est composé de joueurs habitués aux joutes de la Ligue 2. C’est un groupe qui a connu la montée, qui se connaît bien, même s’il y a eu quelques mouvements et que je sais que Laurent Peyrelade a quelques soucis par rapport à son effectif. Tous les entraîneurs sont dans l’attente du 1er septembre pour avoir une photographie complète de leurs effectifs. »

Sur l’adversaire, 17e au classement : « Il n’y a pas de match-piège à la 3e journée. C’est un adversaire coriace, qui a le même objectif que nous […] On a l’habitude de présenter l’adversaire en vidéo en début de semaine. Là, on a attendu ce matin, par rapport aux mouvements de la semaine. On connaît le défenseur de Lorient (Loris Mouyokolo) parce que la cellule de recrutement le suivait depuis pas mal de temps. Les effectifs sont fluctuants, il y a moins de certitudes.»

Contre Rodez, Nicolas Usaï a convoqué le même groupe que contre Saint-Etienne, sans Nicolas Bénezet : « Je ne suis pas inquiet mais je suis impatient de le voir mais l’idée c’est de le voir à 100%. Il était dans le groupe de la première journée. Il est entré 14 minutes. Je sentais bien le début de semaine d’après qu’il n’était pas à 100% : il n’y a aucun intérêt à faire jouer un joueur qui n’est pas à 100%, quelque soit son statut ou sa carrière. Il est très impatient lui aussi mais il ne doit pas se mettre une pression particulière. »

Crédit photo : Dave Winter/FEP/Icon SportDave Winter/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications