Téléchargez notre application Ligue 2

Bordeaux – David Guion sur son effectif : « Je dois remplacer un jeune par un autre jeune, je n’ai pas le choix »

Championnat

Sur une bonne dynamique en ce début de saison avec un nul puis une victoire, Bordeaux accueille Niort ce samedi (19h) dans le cadre de la 3e journée de Ligue 2. Avant cette rencontre, l’entraîneur David Guion était présent en conférence de presse ce jeudi matin pour aborder ce match, mais également le mercato qui reste pour le moment à l’arrêt. A noter que le latéral Jacques Ekomié ne sera pas disponible pour affronter les Chamois, et que les choix sont limités pour son entraîneur pour le remplacer.

A lire aussi >> Ligue 2 – Bordeaux toujours sans ses recrues face à Niort

« Jacques Ekomié devrait reprendre en fin de semaine prochaine, c’est une petite entorse du genou. C’est une distension du ligament interne, mais il récupère vite et va beaucoup mieux déjà. Je dois remplacer un jeune par un autre jeune. Je n’ai pas le choix comme vous le savez avec l’effectif à ma disposition. J’ai le choix entre deux jeunes, ou sinon je dois déplacer un autre garçon. Mais j’hésite entre deux joueurs pour le moment.  Après Rodez, il y avait beaucoup de joie, de bonheur, il y a eu une vraie communion avec les supporters présents. Les joueurs sentent le soutien des supporters, ils sont venus très nombreux à l’entraînement ouvert au public. On en aura besoin toute la saison. Tous les matchs sont difficiles, l’objectif est de les gagner. On a besoin de confiance, de prendre des points. Il ne faut pas que le doute s’installe. C’est important de concrétiser le travail de la semaine le week-end. On a bien vu qu’en deuxième période contre Rodez, ce n’était pas de la même qualité que la première. C’est important de leur expliquer que le haut niveau, c’est de la régularité. On ne peut pas se mettre en difficulté dans un match parce qu’on arrête de jouer. Cette jeunesse, il faut la cadrer, la guider, l’accompagner, la laisser vivre de temps en temps et surtout les mettre en confiance pour jouer avec enthousiasme et ne pas jouer avec le frein à mains. Le club travaille au quotidien pour libérer de la masse salariale pour ensuite renforcer le groupe. On espère que d’ici la fin du mois, on aura des garçons pour renforcer le groupe. Il faut amener de la maturité à ce groupe, je salue le professionnalisme de Nsimba et Barbet qui s’entraînent toute la semaine sans pouvoir jouer, ils attendent patiemment malgré le manque de l’adrénaline du week-end. Admar Lopes travaille très fort tous les jours, il me tient au courant de la situation et on fait le point régulièrement. »

Photo Dave Winter/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications