Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (2e journée) – Caen souffre mais l’emporte devant Metz, et rejoint Guingamp en tête !

Championnat

Le SM Caen a souffert en seconde période, mais le SM Caen a tenu sa deuxième victoire de la saison contre Metz (1-0) ce lundi soir en clôture de la 2e journée de Ligue 2. Car Malherbe avait réussi à faire la différence sur corner juste avant le repos grâce à Diani. Ce court succès permet au club normand de rejoindre Guingamp en tête du classement avec six points.

Le classement de la Ligue 2 ici

Longtemps, le seul fait marquant de la première période de cette affiche fut le sort d’un pigeon malheureusement touché par Oukidja dans sa surface avant d’être évacué en douceur. Il faut le dire : ce match de clôture de la 2e journée était parti sur des bases aussi calmes que le Sochaux-Paris de la semaine précédente. Si M.Bollengier avait du boulot avec quelques cartons jaunes distribués face à un engagement parfois trop important, le premier frisson au niveau des occasions intervenait à la 38e minute. Abdi devançait Mikelbrencis, mais son centre était dégagé de justesse par Candé en corner. Sur celui-ci, Thomas remportait son duel au deuxième poteau. Essendé déviait lui aussi vers Diani, dont le coup de tête trompait Oukidja (38e). 1-0, efficacité maximale pour les locaux ! De quoi piquer l’orgueil messin. Sur le coup d’envoi, Mikautadze lançait Gueye, dont la frappe était renvoyée par le visage de Mandréa (40e). Juste avant la pause, Mikautadze, encore lui, se retrouvait à point nommé sur un second ballon, mais sa reprise de volée était contrée par un Thomas en réussite devant le but (45e).

Caen plie… mais ne rompt pas !

En seconde période, le FC Metz resserrait petit à petit son emprise sur le ballon. Mais un constat sautait aux yeux : les attaquants jouaient les uns à côté des autres et non pas les uns pour les autres. Un parfait exemple ? Lancé en profondeur, Niane fixait la défense adverse, mais oubliait de servir Mikautadze seul face au but (54e). Dans la foulée, ce dernier tentait sa chance en solo sur une situation de 4 contre 3, pour une frappe finalement sans problème pour Mandréa (55e). Sans régler ce problème d’individualisme, difficile dès lors d’espérer mieux. En face, Brahimi alertait Essendé d’un bon centre, mais sa reprise en première intention était captée par Oukidja (59e). Plus les minutes avançaient, et plus le match basculait en faveur de Metz. Après un arrêt sublime de Mandréa sur une frappe de Traoré (62e), Daubin allumait la dernière belle cartouche caennaise qui flirtait avec la barre messine (63e).

Petit à petit, le jeu collectif grenat se mettait enfin en place, et sur un décalage de Gueye, Mikautadze venait armer une frappe presque parfaite, qui touchait le poteau et roulait devant la ligne sans vouloir entrer ! (65e).  Dans un gros temps fort, Metz était encore tout proche d’égaliser, mais la tête de Gueye sur un service d’Udol manquait de peu le cadre (67e). Même chose quelques minutes plus tard, où un cafouillage sur corner ne profitait toujours pas aux hommes de Laszlo Boloni (71e). Toujours dans le dur, Caen pliait mais ne rompait pas. Car Mikautadze manquait de nouveau le cadre sur une offrande de Jallow (82e). Finalement, Malherbe parvenait à tenir son avantage, et rejoint donc Guingamp en tête du classement avec six points. Le FC Metz de son côté regrettera son manque d’efficacité offensive et devra rebondir contre Valenciennes lors de la prochaine journée.

La feuille de match :

Ligue 2 – 2e journée – Stade d’Ornano

Caen – Metz : 1-0 (1-0)

Buts : Diani (38e) pour Caen.

Avertissements : Vandermersch (91e) pour Caen/ Candé, Boloni (25e), Maïga (28e), Mikautadze (45+3e), Yadé (86e) pour Metz.

SMC : Mandréa – Vandermersch, Teikeu, Cissé, Thomas (c), Abdi – Daubin (Court, 76e), Diani, Brahimi (Zady Sery, 68e) – Essende (Kyeremeh, 68e), Mendy.

Remplaçants : Clémentia, Obiang, Ntim, Jeannot.

FCM : Oukidja – Mikelbrencis (Alakouch, 90e), Kouyaté, Candé, Udol (I.Traoré, 80e) – Jallow, Maïga (Jean-Jacques, 80e), B.Traoré, Gueye (Yadé, 67e) – Mikautadze (Vagner, 87e), Niane.

Remplaçants : Caillard, Nduquidi.

Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications