Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (J2) – Les notes de Saint-Étienne – Nîmes

Championnat

Toujours pas de victoire pour l’ASSE en Ligue 2. Dans un système différent, en 4-3-1-2 de la journée précédente, les hommes de Laurent Batlles se contentent d’un match nul. Les Verts ont mieux répondu dans l’impact mais ne sont pas encore tout à fait au point tactiquement. Nîmes, sans fantaisie mais cohérent, ramène un point précieux du Chaudron.

A lire aussi >> Ligue 2 (2e journée) – Saint-Etienne et Nîmes se neutralisent, mais débloquent le compteur points

Saint-Étienne

Le joueur clé : Jean-Philippe Krasso (6)

Il faisait déjà partie des meilleurs stéphanois la semaine dernière contre Dijon (1-2). Jean-Philippe Krasso s’est de nouveau montré convaincant cet après-midi. Associé à un Ayman Aiki qui a eu du mal à se montrer, l’ancien Ajaccien a endossé le rôle de patron de l’attaque, se retrouvant régulièrement au bout des actions de l’ASSE. Avec sang-froid, il transforme tranquillement le penalty face à Lucas Dias. Il ne lui manque plus que d’être servi un peu plus régulièrement, quand les Verts auront trouvé une formule rodée au milieu de terrain.

Les notes :

Green : 4
Palencia : 5
Giraudon : 5
Nadé : 4
Gabriel Silva : 6
Camara : 5
Neyou : 4 (Mouton, 78e)
Lobry : 5 (Moueffek, 78e)
Aouchiche : 5 (Rivera, 63e)
Krasso : 6
Aiki : 4 (Cafaro, 58e)

Nîmes

Le joueur clé : Maël Durand de Gevigney (7)

Le passage de la N2 à la L2 ne semble pas impressionner le moins du monde le défenseur central de 22 ans, très serein et auteur de plusieurs interventions tranchantes. L’ancien Versaillais était le plus à l’aise du trio de défenseurs centraux, complété par Poulain et Guessoum. Confiant et même audacieux, Durand de Gevigney s’est permis une tentative de volée splendide en fin de seconde période qui manque de peu le cadre d’Etienne Green.

Les notes : 

Dias : 6
Durand de Gevigney : 7
Poulain : 4
Guessoum : 5
Vargas : 7
Nguessan : 5 (Labonne, 81e)
Fomba : 5
Thomasen : 6 (Delpech, 81)
Eliasson : 5
Koné : 4 (Benrahou, 64e)
Tchokounté 5 (Omarsson, 64e)

Photo ©Icon sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications